Destinations
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Sinnamary

Guide de voyage Guyane

Infos pratiques sur Sinnamary

  • Rencontres locales
  • Réserve naturelle / Observation de la Faune / Safari
  • Rivière / Fleuve
  • Lac
  • Lieu ou Monument historique
  • Hors des sentiers battus
3 / 5 - 2 avis
Comment y aller ?
A 2 h de route de Cayenne
Quand partir ?
Toute l'année
Durée minimum
Une demi journée

Avis des voyageurs sur Sinnamary

Nina Montagné Grand Voyageur
405 avis rédigés

Commune située sur les bords du Fleuve Sinnamary.

Mon conseil :
Grimper en haut de la montagne de Plomb.
Mon avis

La ville côtière de Sinnamary s'étend entre l'océan et le fleuve Sinnamary, cinquième fleuve de Guyane, de plus de 260 km de long. N'hésitez pas à vous rendre au sommet du point culminant de Sinnamary, la montagne de Plomb, d'environ 400 mètres de haut, pour admirer le panorama à couper le souffle sur la ville, la jungle et l'océan.

La visite du barrage de Petit-Saut sur la commune de Sinnamary est particulièrement intéressante, j'ai pu notamment arpenter en pirogue l'étonnant lac artificiel créé par la retenue d'eau du barrage. La route pour se rendre à Petit-Saut, ancienne importante zone d'orpailleurs, est particulièrement impressionnante avec un grand nombre de voitures abandonnées et brulées sur les bords. 

De nombreuses criques sont accessibles en voiture sur la commune, l'une des plus belles, à ne pas manquer lors d'un séjour en Guyane, est selon moi la Crique Tigre.

Gaëtan MOLENE Grand Voyageur
91 avis rédigés

A cheval sur le fleuve du même nom, la commune de Sinnamary s’étire doucement au fil des heures de la journée. Étape intéressante lors d’un séjour en Guyane, Sinnamary est connu pour le barrage de Petit-Saut et le nouveau lanceur Soyouz.

Mon conseil :
Visiter les Pripris de Yiyi, des marais très intéressants.
Mon avis

Je suis arrivé à Sinnamary par la route de Cayenne. L’ambiance est vraiment tranquille, comme souvent pour les petites villes le long des fleuves de Guyane. Je m’arrête dans une petite gargote pour profiter du temps. La patronne me sert un jus de goyave magnifique et me conseille de visiter la Maison de la nature, plus loin sur la route.

En arrivant, j’ai découvert une tour d’une dizaine de mètres qui domine les Pripris de Yiyi, des marais qui appartiennent au conservatoire du littoral. Les agents m’ont invité à marcher littéralement sur les marais grâce au sentier sur pilotis. La balade est très agréable et la faune peut être approchée. J’ai fait le tour en moins de deux heures.

Le carbet de la piste St-Elie est perdu dans la végétation, complètement isolé, sans eau ni électricité. Il y a juste des toilettes sèches. J'ai partagé le gite avec un couple de Guyanais en week-end. Nous avons sympathisé et préparé nos hamacs pour la nuit en assurant bien nos moustiquaires. Le carbet est construit à proximité d’un ancien verger et la balade nocturne s'est révélée pleine de surprises sonores. Au petit matin, j’ai découvert une petite crique, idéale pour se rafraîchir.