Destinations
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Covid-19 - Où voyager ?Découvrir
Antilles

Histoire et culture des Antilles

L'histoire tumultueuse des îles des Antilles créé autant sa richesse que sa complexité.

Des îles à l'origine précolombienne

Bien avant l'arrivée de Christophe Colomb et la colonisation européenne, les Îles des Antilles étaient habitées par de nombreuses cultures très différentes. C'étaient majoritairement des peuples d'Indiens, venant pour la plupart d'Amérique centrale et notamment du Venezuela, y compris un peuple de pêcheurs, les Arawaks. Ils vivaient de cultures, principalement de manioc, et de pêche traditionnelle en pirogue. Aujourd'hui, vous constaterez qu'il ne reste pas ou peu de vestiges de ces populations.

La colonisation et l'esclavage

Puis, ce fut l'arrivée de Christophe Colomb dans les Caraïbes à la fin du XVe siècle. Toutefois, les Espagnols s'intéressèrent peu à ces îles et ce n'est qu'au XVIIe siècle que les îles sont investies par les flibustiers, puis par les Français qui y installent des comptoirs et des colonies.

Les Amérindiens sont peu à peu chassés et décimés par les colons qui instaurent leurs règles et mettent en place l'esclavagisme. Pendant près de quatre siècles, des esclaves furent déportés d'Afrique pour aller alimenter les champs de canne à sucre, économie prospère et principale des îles. Ce n'est qu'au XIXe siècle, en 1848, que l'esclavage est finalement aboli.

Théâtre de Saint Pierre

Des départements d'outre-mer

En 1946, la Martinique et la Guadeloupe, ainsi que Saint-Martin et Saint-Barthélémy, deviennent des départements français. Les îles sont donc administrées par un préfet, un pour Pointe-à-Pitre, un pour Fort-de-France et un pour les îles du Nord (Saint-Martin et Saint-Barthélemy).

Les îles sont soumises aux même lois que la métropole. Cette forme de décolonisation est unique à l'époque, donnant des droits aux locaux et les assimilant à la nationalité française.

Pourtant, le 7 décembre 2003, les îles au nord de Saint-Martin et Saint-Barthélémy décidèrent par référendum de s'affranchir de l'administration de la Guadeloupe et deviennent ainsi des collectivités territoriales françaises à part entières.

Économie actuelle et société

Vous pourrez observer lors de votre séjour aux Antilles que les stigmates de la colonisation et de l'esclavage sont encore bien présents. De nombreuses émeutes ont eu lieu au XXe siècle, notamment en Guadeloupe et en Martinique, entre les noirs et les blancs, les ouvriers agricoles et les représentants des forces de l'ordre françaises. Malheureusement, le racisme reste encore assez présent dans les îles et il faudra certainement du temps et la mobilisation de la société toute entière pour venir à bout de ce fléau.

L'économie des Antilles françaises est très diverse en fonction des îles : en Guadeloupe, le secteur agricole est très présent, pourtant il ne représente qu'une faible proportion du PIB largement dominé par le secteur tertiaire ; en Martinique, c'est aussi le secteur tertiaire et notamment hôtelier qui domine l'économie, ainsi que l'agriculture avec la canne à sucre, la banane et le rhum ; l'île de Saint-Martin possède une économie florissante en raison de son statut de paradis fiscal et développe beaucoup le secteur secondaire et la construction, ainsi que le tourisme ; enfin l'île de Saint-Barthélémy est majoritairement tournée vers le tourisme haut de gamme.

Nina Montagné
404 contributions
Mis à jour le 9 mars 2016

Idées de circuits

rejoindre un groupe
  • Sport et aventure
Croisière en catamaran en petit groupe, du lagon de Sainte-Anne à la baie des Saintes
Env. 8 jours à partir de 1 580 €
combiné
  • Sport et aventure
Sensation en forêt amazonienne
Env. 8 jours à partir de 1 120 €
combiné
  • Incontournables
Entre jungle et communautés ethniques
Env. 12 jours à partir de 1 960 €
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage