Destinations
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Huehuetenango

Guide de voyage Guatemala

Infos pratiques sur Huehuetenango

  • Famille
  • Montagne
  • Culture (rizière, café, thé…)
  • Site Archéologique
1 / 5 - 3 avis
Comment y aller ?
A 1h30 de route de Quetzaltenango
Quand partir ?
Toute l'année
Durée minimum
Quelques heures

Avis des voyageurs sur Huehuetenango

Mikaël Faujour Grand Voyageur
37 avis rédigés

Excellent pied-à-terre pour explorer la région, même si la ville en elle-même n'a aucun intérêt.

Mon conseil :
Prévoir quelques jours dans la région, bien se renseigner sur les lieux à découvrir, souvent tout à fait à l'écart des sentiers battus du tourisme.
Mon avis

La ville en soi n'a rien de très agréable et je ne m'y rends, en fait, que lors de visites à ma belle-famille. Huehuetenango est, comme la plupart des villes du Guatemala, d'un urbanisme incontrôlé et, pour tout dire, d'une laideur ici tristement commune, saturée de béton. L'intérêt majeur, en vérité, est d'en faire un pied-à-terre pour découvrir une région d'une immense beauté : cenotes, fleuves, site archéologique de Zaculeu (à 6 km de Huehue), montagnes et paysages splendides.

Hormis ces lieux, la région a son lot de plats typiques, certains exquis (les tamales  et les paches de la région sont distincts de ceux d'ailleurs, notamment plus grands et faits de plusieurs viandes sans os), d'autres écœurants (le revolcado, par exemple, à base d'abats).

Je ne conseille pas la visite de la ville, qui ne mérite même pas une heure ; en revanche, comme point de départ pour des randonnées et la découverte de sa nature spectaculaire ou même de certains de ses petits villages (Chiantla et sa remarquable église, Todos Santos et sa cavalcade annuelle du 1er novembre, etc.), c'est l'idéal.

Perrine J. Grand Voyageur
56 avis rédigés

Sur la route reliant le centre du Guatemala à l’Etat mexicain du Chiapas, Huehuetenango constitue la principale porte d’entrée vers l’Altiplano guatémaltèque, région caractérisée par ses hauts reliefs et nombreux villages mayas.

Mon conseil :
La ville de Huehuetenango est une bonne base pour explorer le plateau des Cuchumatanes en amont. Vous pouvez ainsi envisager un circuit en étoile autour de ce point pour vous rendre à Nebaj, Chancol, Todos Santos ou même jusqu’au Mexique.
Mon avis

Chef-lieu du département de même nom au nord-ouest du Guatemala, Huehuetenango est une ville dotée d’assez peu de charme. Si la plupart des voyageurs y font étape c’est en réalité pour se rendre plus au nord et atteindre le haut plateau des Cuchumatanes. C’est ainsi que je m’y suis moi-même rendue lors de mon séjour au Guatemala, faisant une boucle à travers l’Altiplano avant de rejoindre la région de Cobán, dans l’Alta Verapaz.

La ville de Huehuetenango ne m’a pas particulièrement marquée, bien que son église aux façades jaunes et son petit centre historiques dégagent une agréable atmosphère. En revanche j’ai beaucoup aimé les environs du département, dont les reliefs offrent des panoramas saisissants tantôt de grandes étendues vierges, tantôt sur de petits villages mayas accrochés à la montagne.

Lucie Davost Grand Voyageur
9 avis rédigés

Ville-étape sur la route des Cuchumatanes ou du Mexique.

Mon conseil :
Ne prévoyez pas de faire étape plus de quelques heures dans cette ville qui n’a pas d’intérêt touristique particulier.
Mon avis

La capitale du département de Huehuetenango est un passage obligé si l’on envisage un voyage au Mexique ou dans la Sierra de los Cuchumatanes. Toutefois, pour m’y être arrêtée à plusieurs reprises, je ne conseillerai pas d’y rester plus de quelques heures, le temps de changer de bus.

Si néanmoins vous décidez d’y rester plus longtemps, je vous recommande d’aller faire un tour au site archéologique de Zaculeu, situé un peu en dehors de la ville et qui constitue l’un des seuls attraits de la ville. Les pyramides n’ont en soi pas un grand intérêt puisqu’elles ont été bétonnées, mais j’ai tout de même trouvé agréable de passer un moment sur les pelouses du site où les Guatémaltèques aiment aller passer le dimanche en famille.