Destinations
Autres destinations au Moyen-Orient
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Iraq al-Amir

Infos pratiques sur Iraq al-Amir

  • Site Archéologique
  • Château et forteresse
  • Lieu ou Monument historique
  • Tourisme Responsable
  • Indispensable
3 / 5 - Un avis
Comment y aller ?
A 30 km d'Amman, mais mettez le GPS car il est assez difficile à trouver !
Quand partir ?
Toute l'année
Durée minimum
Un jour

Avis des voyageurs sur Iraq al-Amir

Camille Griffoulieres Grand Voyageur
225 avis rédigés

Ce village situé dans la banlieue de Amman à proximité de la ville de Salt a conservé son architecture ottomane et sa beauté pittoresque au milieu des oliveraies. Il est connu pour ses grottes et son château du IIe siècle avant JC.

Mon conseil :
N'oubliez pas de faire un tour au village artisanal de la fondation de la Reine Nour après avoir visité les grottes et le château, vous y trouverez de jolis souvenirs et en plus c'est une bonne action puisqu'il aide à promouvoir le travail des femmes.
Mon avis

Il faut absolument passer par le village d'Iraq al Amir, d'abord parce qu'il est magnifique, avec ses maisons ottomanes du XIXe siècle très bien conservées et son cadre vert - ce qui est rare en Jordanie - de forêt de pins et d'oliveraies très méditerranéennes. 

Le temps fort de la visite est le château, car il est très ancien. Il a été construit au IIe siècle avant JC par la dynastie juive des Tobiades. Hyrcanus, issu d'une grande famille aristocratique de Jérusalem, fonda la ville de Tyros (aujourd'hui Iraq al-Amir) en Transjordanie lorsque la Judée passa du joug de l'Egypte pendant le règne de Ptolémée et Cléopatre à celui des Séleucides (les Perses d'Iran). Il est remarquablement bien conservé pour son âge (encore debout), les colonnades son magnifiques, et à la taille des pierres on se rend compte du gigantisme de l'édifice. On peut y admirer les frises d'un portique représentant des lions et des aigles et voir les citernes d'eau de pluie qui l'alimentaient en eau (système assez moderne pour l'époque). 

Après le château, il faut monter sur les hauteurs du village, là où se trouvent onze grottes creusées à flanc de falaise. On y voit des inscriptions en araméens (notamment le mot tobiade qui confirme l'existence de cette dynastie ici).