Mon espace personnel

Les anses d'Arlet, la douceur de vivre martiniquaise

Regroupant plusieurs plages, la commune des Anses d'Arlet est un bourg typique de l'art de vivre martiniquais. Église magnifique, restaurants, magasins et petites cases créoles s'alignent le long de la plage où le ressac léger de la mer des Caraïbes vient caresser un sable blond immaculé. Avec masque et tuba, partez explorer une faune et une flore colorées à quelques mètres du rivage, ou préférez enfiler vos chaussures de randonnée pour rejoindre les sources chaudes de Dlo Ferré. Ici le temps s'écoule tranquillement au rythme des Caraïbes.

Trois anses pour une commune

Situées au sud de l'île, accessibles par la route des Anses, les Anses d'Arlet sont un véritable paradis de carte postale lors d'un séjour en Martinique. Administrativement, la commune regroupe Grande Anse au nord, le bourg du village dit "Anses d'Arlet" et au sud une autre magnifique petite plage avec Petite Anse.

Le bourg présente une réelle et authentique vie de village très animée particulièrement le dimanche matin, jour de marché. Amusez-vous à commercer avec les vendeurs de poissons ou les maraîchers qui viennent vous proposer leurs produits sortis tout droit de la mer des Caraïbes ou des parcelles de cette terre martiniquaise.

La plage du bourg est une plage familiale très agréable mais peut-être trop fréquentée le week-end et pendant les vacances scolaires. Pour les amateurs de snorkeling, des rochers affleurants abritent une faune et une flore riches qui offrent un spectacle surprenant, parfois même à couper le souffle. Depuis le ponton, de nombreux jeunes s'amusent à plonger dans une eau limpide et toujours agréable. Avec un peu de chance, vous pourrez nager avec des tortues qui parfois s'aventurent dans les eaux martiniquaises.

Une histoire de chapelle

Dès 1671, le bourg se dota d'une chapelle dédiée à Saint-Antoine de Padoue qui fut détruite en 1763 par les Anglais. Un riche propriétaire, Henri Larcher, finança la reconstruction d'une église qui fut donc placée sous le patronage de Saint-Henri. Ce n'est qu'en 1837 que fut créée la commune sud qui regroupait les Anses d'Arlet, le Diamant et Sainte-Luce.

Eglise des Anses d'Arlet

Aujourd'hui, l'église Saint-Henri des Anses d'Arlet est considérée comme l'un des plus beaux monuments de la Martinique malgré les dégâts occasionnés par le passage de l’ouragan Dean en 2007 qui nécessitèrent ensuite d'importantes restaurations. En effet, l'église située en bordure de plage est alignée avec le ponton de bois et donne une impression de magnificence aux lieux.

Sports, sources chaudes et randonnées faciles

Il est très facile de trouver une location sur la commune. De nombreux équipements familiaux sont proposés et des petits restaurants vous accueilleront le temps d'un poulet boucané ou d'un jus de goyave mémorable.

Pour les sportifs, des clubs de plongée ont ouvert des agences sur la commune et il est aussi possible de louer des kayaks et autres équipements. Sur les hauteurs du bourg, vous pouvez organiser quelques randonnées très sympathiques pour jouir de panoramas exceptionnels sur un des plus beaux villages de l'île. Depuis Grande Anse d'Arlet, vous pouvez rejoindre la petite Anse par un sentier sur le piton qui fait environ 5 km.

Enfin, les jours de très beau temps, rendez vous aux sources chaudes de Dlo Ferré près de la plage de Petite Anse. En suivant un sentier balisé pendant 15 min, vous découvrez des bassins d'où émerge une eau à 35°C. Ces bassins sont petits et permettent d'accueillir uniquement deux personnes. La vue sur la baie de Petite Anse est à couper le souffle.

Gaëtan MOLENE
91 contributions
Mis à jour le 29 février 2016