Destinations
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Randonnée à la Pointe de la Caravelle

Zone volcanique très ancienne, éperon rocheux s'avançant dans l'Atlantique, la presqu'île de la Caravelle est une étape incontournable lors d'un séjour en Martinique. Découvrez le magnifique village de Tartane où vous pourrez croiser de jeunes surfeurs en quête de vagues en train d'aider un pêcheur à remonter sa barque. 

Tartane, un village aux deux visages

Situé sur la commune de la Trinité, à l'entrée de la presqu'île de la Caravelle, le village de pêcheurs de Tartane est un coin tranquille lors d'un séjour à la Martinique. A la sortie du village, j'ai découvert l'Anse d’Étang. Il s'agit d'une magnifique plage, bornée par deux pointes rocheuses, qui offre le spectacle du ressac de la grande houle de l'Atlantique se brisant sur les rochers. Bien que les habitations et la route soient proches, l'endroit donne une impression sauvage. Sur toute la longueur, des cocotiers offrent une ombre sympathique pour mon hamac. Pour se baigner, il est préférable de s'installer au centre de la plage où il y a moins de vagues.

De l'autre coté du village, vous pouvez découvrir l'anse du Galion et la plage de Spoutourne qui n'est pas l'endroit le plus idéal pour la baignade car le sable est ici mélangé à la terre. C'est plutôt un endroit tranquille pour fuir la foule du week-end qui se concentre sur l'anse l'Etang.

Dans les rues du village, ne manquez pas l'arrivée des pêcheurs qui débarquent leur pêche sur des étals en bois à même la chaussée. Il est possible d'acheter directement son poisson, une expérience très sympathique pour les amateurs de négociation en créole.

Mon coup de cœur va pour l'anse Bonneville. Il s'agit de la dernière plage accessible en voiture avant la pointe de la Caravelle. Sauvage et caché derrière une épaisse végétation, l'endroit est bien connu des amateurs de surf qui viennent par dizaines affronter les vagues de l'Atlantique. Le sable est ici magique. En effet, en marchant sur la plage, je suis passé d'un sable blond doré à un sable quasiment noir et profond. Cette curiosité s'explique par la présence d'argile dans le sol qui, en se mélangeant, provoque des nuances de couleurs. Lors de mon passage, la marée était haute mais une mère de famille m'a assuré de la présence de piscines naturelles se formant à marée basse le long de la barre rocheuse.

Vue sur la presqu'île de la Caravelle

Une réserve naturelle au milieu de paysages somptueux

Après avoir dépassé les champs de canne à sucre, vous pouvez stationner votre véhicule sur le parking à l'entrée de la réserve naturelle de la presqu'île de la Caravelle. La presqu'île est une zone volcanique très ancienne comme la Savane des Pétrifications située au sud de l'île. Il en ressort une végétation et des roches typiques.

Deux randonnées sont possibles depuis ce point de départ. Il y a peu de dénivelé mais peu d'ombre donc prévoyez de l'eau, un chapeau et de quoi le tenir car il y a du vent ! En un peu moins de 5 h vous pouvez faire le tour complet de la pointe. Si c'est un peu long pour vous, optez pour un circuit plus court d'1h30. Les sentiers sont très bien balisés et des panneaux informatifs renseignent sur la faune et la flore que vous pouvez observer assez facilement. La fin de la randonnée descend sur la mangrove. C'est l'occasion de découvrir cet espace naturel sensible et fragile qui est un lieu de nurserie pour de nombreuses espèces. Il est fort probable que vous croisiez la route des crabes Mantou qui envahissent les zones découvertes.

Enfin, partez sur les traces de Pierre du Buc du Galion arrivé en Martinique en 1657 fuyant les mousquetaires à ses trousses suite à un duel singulier où il tua son cousin. Les ruines du château de son petit-fils sont encore visibles au détour des sentiers de randonnée de la réserve naturelle de la Caravelle.

Gaëtan MOLENE
91 contributions
Mis à jour le 9 mars 2016