Mon espace personnel

Kalbarri

Guide de voyage Australie

Infos pratiques sur Kalbarri

  • Famille
  • Plage / Station Balnéaire
  • Réserve naturelle / Observation de la Faune / Safari
  • Point de vue
  • Sport à Sensations Fortes
  • Désert
  • Rivière / Fleuve
  • Lac
  • Hors des sentiers battus
5 / 5 - 2 avis
Comment y aller ?
A 5 h de route de Perth
Quand partir ?
Entre septembre et avril
Durée minimum
2 à 3 jours

Avis des voyageurs sur Kalbarri

Lorette Vinet Grand Voyageur
72 avis rédigés

Au parc de Kalbarri tout est d'ocre. Pour ceux qui apprécient les randonnées, vous ne serez absolument pas déçus de cette boucle de 8 km tantôt surplombant, tantôt s'engouffrant dans le lit de la rivière, témoin du passé géologique.

Mon conseil :
Le parc est à une petite heure de Kalbarri, l'entrée est payante, il est interdit d'y passer la nuit, mais conseillé de s'y rendre très matinalement sous risque de coup de chaud et d'attaque de mouches en règle !
Mon avis

La destination : Kalbarri et son national park.
Notre moyen de transport : un utilitaire Toyota qui a trop la classe.
Sur le trajet : les cliffs (Island rock, grand stand, natural bridge) que nous relions à pied par le bigurda trail escarpé.
Notre lieu de campement : le parc en lui même, où il est formellement interdit de dormir (et dont nous n'avons pas acquitté le paiement).
Notre promenade pré repas du soir : Nature's window.
Notre maison : des swags, sortes de duvet, matelas, tentes individuels parés à résister à toute épreuve, posés sur la remorque de la voiture (au cas où le rangers nous délogerait...).
Notre toit : les étoiles... Dont une filera sous mon regard.

Et un réveil à 4h50. Ouf ce n'était pas le rangers ! Mais on y va, et au programme, the loop, huit kilomètres à suivre et emprunter le lit d'une rivière creusée par des centaines de milliers d'années de conditions climatiques des plus rudes. Trois heures pour en venir à bout, pas plus, on mourrait de chaud... Heureusement, le vent est là ! Comme on ne se lasse pas des couleurs, détour par le Z bend et sa petite marche de rien du tout, et retour à Kalbarri pour une baignade dans l'eau limpide et chaude de la retenue océanique. Franchement qui dit mieux ? Foncez !

Lisa Gaillard Grand Voyageur
120 avis rédigés

Ville de 2 000 habitants en bord de mer, Kalbarri est située à l’embouchure de la Murchison River qui coule dans le parc national adjacent.

Mon conseil :
Allez au Kalbarri National Park, aux points de vue de Hawk’s Head et Ross Graham, aux gorges de Loop et Z-Benz. Faites-vous prendre en photo au Nature Window. Surfez dans l’un des célèbres célèbres spots de Kalbarri. En direction du sud, découvrez le lac.
Mon avis

Kalbarri est vraiment minuscule et calme : des palmiers, quelques maisons, quelques magasins en bord de mer. Il est agréable de pique-niquer sur les pelouses le long de la marina. Le matin, vous pouvez assister au « pelican feeding » (nourrir les pélicans) et le soir, vous balader le long de la côte pour admirer les points de vue à l’extrémité sud de la ville.

Beaucoup d’activités sont possibles pour les personnes intéressées par les voyages sportifs en Australie . Vous pouvez, par exemple, pêcher, mais aussi faire du kayak ou du rafting sur la Murchison river. A Kalbarri, vous pouvez également surfer, il y a beaucoup de spots pour les confirmés comme le fameux Jackes Point : une gauche de récif.

J’ai aimé le dépaysement qu’offre le Kalbari Natinal Park et les roches rouges qui se reflètent dans l’eau sombre. Seules les mouches vous embêteront dans ce parc. En effet, elles viennent chercher l’humidité sur votre bouche, vos yeux : c’est assez insupportable ! Je me suis baignée pour trouver un peu de fraîcheur dans  la rivière Murchison. (Ne craignez pas les crocodiles, vous n’êtes pas assez au Nord) ! En juin, le temps est assez instable. C’est le début de l’hiver et il pleut beaucoup à Kalbarri. Ainsi, de nombreuses routes étaient fermées dans le parc.  Je n’ai donc malheureusement pas pu prendre en photo la fameuse Nature Windows, une arche naturelle qui vous ouvre la vue sur la rivière.

Sur la route en allant vers le sud, faites un arrêt aux différents points de vue pour de belles photos sur les falaises escarpées comme Red Bluff et arrêtez-vous au lac rose. Avant de venir en Australie, je n'aurais jamais pu imaginer qu’il puisse exister des lacs de cette couleur sur terre. Toute la nature est surprenante en Australie, et je ne vous parle même pas de tous ces animaux bizarres comme le wombat ou le bilby  qui ne vivent qu’ici. Ce lac, nommé Hutt Lagoon, se situe à 35 km au sud de kalbarri. C’est un lac salé et la couleur rose provient d’une algue qui génère du beta-carotène et qui est utilisée comme agent colorant dans la nourriture. C’est tout simplement splendide !

Circuits et séjours Kalbarri