Destinations
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Les Bains Jaunes

Guide de voyage Guadeloupe

Infos pratiques sur Les Bains Jaunes

  • Détente
  • Volcan
  • Lieu ou Monument historique
  • Indispensable
4 / 5 - Un avis
Comment y aller ?
A 25 min en voiture depuis Trois Rivieres
Quand partir ?
Toute l'année
Durée minimum
Quelques heures

Avis des voyageurs sur Les Bains Jaunes

Lisa Gaillard Grand Voyageur
120 avis rédigés

En Basse Terre, vous trouverez de nombreuses sources d’eau chaude sulfureuse, émanant du volcan la Soufrière. Les Bains Jaunes en font partie : un patrimoine naturel qui fait la fierté des Guadeloupéens et aussi le bonheur des randonneurs !

Mon conseil :
N’oubliez pas d’emmener votre maillot de bain, si vous attaquez l’ascension de la Soufrière. Après la randonnée, vous pourrez vous prélasser aux Bains Jaunes : un délice après l’effort !
Mon avis

Situés sur la commune de Saint-Claude, les Bains Jaunes ont été idéalement aménagés au pied de la Soufrière, au départ du Pas de Roy. De là, débute le sentier qui mène au volcan. Quel plaisir de trouver, à cet endroit, ces bains, ou plutôt, ce bassin ! Il a été construit, en pierres volcaniques, par des soldats au XIXe siècle. C’est une véritable station thermale à ciel ouvert, qui, de plus, est gratuite ! L’eau du bassin, même si elle est sulfureuse, n’est pas de couleur jaune, comme son nom le laisserait penser, mais d’un beau vert émeraude. Celui-ci est dû, en partie, à l’environnement luxuriant qui l’entoure, et aussi, aux mousses accrochées au fond, qui rendent le sol assez glissant. L’eau, qui provient des entrailles de la Soufrière, s’est tout de même refroidie contre les parois rocheuses. La température du bassin varie entre 26 et 28 degrés. Certains la considèrent comme une eau salvatrice, un remède pour bien des maux, notamment, les douleurs musculaires.

Comme la plupart des touristes qui font l’ascension de la Soufrière, je n’ai pas pu résister à l’appel de la baignade, même si, en altitude (950 mètres) et à l’ombre des arbres, j’ai hésité quelques secondes, car il faisait frais. Je n’ai pas trouvé le bassin très grand, mais, oh chance ! Quand j y étais, il n y avait que deux autres personnes dedans ! La taille du bassin est quand même suffisante pour faire quelques brasses et détendre les jambes lourdes après l’excursion. Attention, on ne peut pas mettre la tête sous l’eau ; un panneau l’indique ! Si vous trouvez que le bassin est trop petit, et qu’il y a trop de monde, alors n’hésitez pas à aller aux autres sources naturelles, comme la célèbre piscine municipale de Dolé ! Mais, là non plus, vous ne serez pas tout seul ! La baignade dans une de ces sources thermales est une attraction incontournable, lors de votre séjour en Guadeloupe !