Mon espace personnel

Un tourisme encore peu développé

Il n’est pas rare que les voyageurs qui visitent l’Amérique du sud évitent le Paraguay. La raison en est particulièrement dommage : le Paraguay a la réputation d’être un pays sans intérêt. Est-ce vrai ? Je vais essayer de démêler le faux du vrai pour vous donner envie de visiter ce petit pays.

Un pays qui mérite qu'on lui accorde notre attention 

Vous ne voyagez que pour voir les merveilles du monde : Machu Picchu, Colisée, Grande Muraille et autres Taj Mahal… Même si le Paraguay abrite probablement les plus belles ruines des missions jésuites, vous risquez fort, en effet, de ne pas trop y trouver votre compte. Vous aimez peut-être être bichonné de toutes parts et vous ne vous déplacez que via les circuits touristiques ? On vous enlève votre guide de voyage des mains et c’est la panique ? Une fois de plus, je ne suis pas certaine que le Paraguay sera dans la liste de vos pays préférés. Le Paraguay mériterait-il sa réputation ? Oui et non.

Une capitale à taille humaine

Oui, car le tourisme au Paraguay est encore très peu développé. Pour s’en rendre compte, il n’est même pas besoin de sortir de la capitale. Asunción est de ces capitales à taille humaine. Elle offre cependant d’étranges contrastes et la visiter vaut le détour à plus d’un titre, mais Asunción ne se visite pas comme toutes les capitales. On n’y prend pas le bus touristique pour s’arrêter à toutes les attractions (musées, monuments…) de la ville. On y prend un vieux bus brinquebalant où l’on rencontre la population locale et l’on s’y perd à pied sans d’autres raisons que le simple plaisir de goûter à toute la douceur des heures paraguayennes. En bref, on y voyage à l’ancienne, avant tout pour soi-même, pour rencontrer des gens et une culture nouvelle.

Asuncion, une ville à taille humaine

Sortir des sentiers battus 

C’est d’ailleurs naturel si le Paraguay a toujours ce parfum désuet des grandes découvertes. Vous y croiserez peu de touristes, pour toutes les raisons que je viens de citer. Et c’est peut-être plus précisément pour cette raison que j’ai adoré y voyager. A l’heure où le tourisme nous a ouvert le monde, on a parfois tendance à constater une certaine uniformisation des cultures. Asunción déjà, n’est pas forcément l’endroit où vous vous en rendrez compte. Certes, vous trouverez des boites de nuit dans les quartiers huppés de la ville, mais je vous conseille une autre Asunción, celle de ses habitants qui préparent le tereré sur le bord de la route, celle de tous les jours en fait. Vous voulez mieux saisir pourquoi le Paraguay est un voyage plein de surprises ? Enfoncez-vous dans le Chaco et je vous garantis que le dépaysement sera total.  

En parlant de surprises, je ne voudrais pas toutes vous les dévoiler. Le plaisir de voyager au Paraguay repose pour moi sur l’appréciation des choses simples : la liberté de visiter un pays sans un guide de voyage, la joie de tomber sur un petit musée signalé sur aucune carte, le bonheur d’une rencontre imprévue, prendre le temps de regarder le temps qui passe et réaliser qu’à ce moment précis, on a quand même de la chance.

Marie-Aurélie Graff
69 contributions
Mis à jour le 11 avril 2016