Mon espace personnel

Rainbow Beach

Guide de voyage Australie

Infos pratiques sur Rainbow Beach

  • Famille
  • Plage / Station Balnéaire
  • Île
  • Point de vue
  • Etape de randonnée / Trek
  • Sport Nautique
  • Lac
  • Hors des sentiers battus
3 / 5 - 3 avis
Comment y aller ?
A 240 km de Brisbane en voiture
Quand partir ?
Toute l'année
Durée minimum
1 à 2 jours

Avis des voyageurs sur Rainbow Beach

Olivia Merlen Grand Voyageur
41 avis rédigés

Rainbow Beach est une plage de la Sunshine Coast, à l’est de l’Australie. Sa particularité : on peut y rouler en voiture.

Mon conseil :
Sable, sel... Mon conseil, avant de repartir de Rainbow Beach, offrez à votre véhicule un bon lavage !
Mon avis

Pour moi, l’intérêt de Rainbow Beach réside dans la manière d’y accéder depuis le sud. C’est pourquoi je partage avec vous cet itinéraire, qui reste l’un de mes meilleurs souvenirs de mon voyage en Australie !

Après avoir traversé la Noosa River en ferry, je roule des kilomètres sur une plage magnifique. Vitesse limitée à 80 km/h, attention aux radars. Puis, il faut emprunter un chemin de sable fin qui arrive de l’autre côté du cap de Double Island Point. Des véhicules s’enlisent, mais moi, ça passe ! Quelle récompense à l’arrivée, quel vent de liberté... quand je me gare sur une bande de sable entre mer et lagon.

La route (ou plutôt la plage) qui suit est pleine d’obstacles : rochers, carcasses de voiture... Je débarque enfin dans la station balnéaire de Rainbow Beach, pleine de charme avec ses terrasses et ses boutiques, comme si de rien n’était.

Lucas Personnaz Voyageur
97 avis rédigés
Mon avis
Rainbow Beach jouit d'une certaine réputation grâce à ses falaises chamarées bordant la plage. Une fois que l'on a passé la curiosité géologique, il ne s'agit que d'une plage comme une autre.
Lisa Gaillard Grand Voyageur
120 avis rédigés

Rainbow Beach « plage arc en ciel » est une minuscule localité, qui tient son nom des couleurs du sable. Rainbow Beach est un endroit paisible et préservé qui fait le bonheur des aventuriers motorisés.

Mon conseil :
Prendre le ferry pour Fraser Island, depuis Inskip Point. Louez un 4x4 ou réservez un tour dans les dunes, jusqu’au phare de Double Island Point. Faites de la plongée à Wolf Rock. Pour une superbe vue allez au Carlo Sandblow!
Mon avis

Comme la plupart des voyageurs, je suis venue à Rainbow Beach, pour une seule raison : visiter la sublime et étonnante île de Fraser au large de Rainbow. De là se font les départs en bateau pour l’île, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco ; mais vous pouvez également partir d’Hervey Bay.

Rainbow Beach est une superbe plage en forme d’anse. Le sable, surtout au lever ou au coucher du soleil, offre une palette de couleurs à faire pâlir un peintre. Une chose à ne pas rater sur les lieux, c’est le Carlo Sandblow, quand le soleil se couche : une petite promenade de 600 mètres depuis le parking, débouche sur un magnifique point de vue, vous permettant de prendre des photos de cartes postales. J’ai beaucoup apprécié la tranquillité de Rainbow Beach ; c’est endroit est idéal pour les amoureux de la nature. Mon seul regret est que cette région, pour la plus grande part, n’est accessible qu’en 4x4. Le parc national Great Sandy, par exemple, qui encercle Rainbow Beach se traverse en 4x4 ou en kayak sur la rivière Noosa, mais il existe quelques randonnées au départ de la ville. Le tout étant onéreux, je n’ai pas pu vraiment explorer à fond cet endroit, me cantonnant essentiellement à la découverte de Fraser qui valait vraiment la peine et qui, pour moi, représente une étape incontournable lors d’un voyage en Australie.

Plus au sud entre Noosa et Rainbow Beach, depuis Boreen Point, on peut également louer un kayak pour visiter cette belle région des Everglades, où mangroves côtoient forêts et landes. J’ai aimé la sérénité de l’immense lac Coothabarah (5 km de large, sur 10km de long). Je me suis retrouvée presque seule à visiter ce coin hors des sentiers battus. Un conseil : si vous souhaitez camper, sur la route, au sud de Rainbow Beach, à Gympie, plusieurs arrêts sont gratuits, comme Six Mile Creek. Vous les trouverez sous le nom de « rest area ».