Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Lhassa

Infos pratiques sur Lhassa

  • Nature, Aventure & Sport
  • Art & Culture
  • Patrimoine Mondial de l'Unesco
  • Indispensable
5 / 5 - 2 avis
Comment y aller ?
A 3300 km en train de Chengdu
Quand partir ?
Au printemps

Avis des voyageurs sur Lhassa

Tiphaine Leblanc Grand Voyageur
125 avis rédigés

Capitale du royaume du Tibet depuis le 7ème siècle, Lhassa a été le siège du gouvernement tibétain jusqu’à l’invasion de la région par la Chine en 1949.

Mon conseil :
Renseignez-vous un peu avant de venir à Lhassa, ainsi vous vous imprégnerez mieux de son atmosphère.
Mon avis

Aujourd’hui, elle est le chef-lieu de la région autonome du Tibet. La ville se situe au pied du mont Gephel.

Visitez le palais du Potala, ancien palais du dalaï-lama, qui gouvernait l’Etat avant l’administration du Tibet par la Chine. Ce palais est un pur joyau architectural, résultat de l’influence orientale et indienne sur cet endroit si particulier du pays. Vous découvrez aussi le magnifique temple de Jokhang ainsi que le palais de Norbulingka. Ces trois lieux constituent des incontournables et sont d’ailleurs classés au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Lhassa est un immanquable du Tibet ou « toit du monde ». Que ce soit dans la gastronomie, la musique, la médecine ou l’architecture, on rencontre au Tibet une culture très forte et riche en traditions.

Clara Favini Grand Voyageur
100 avis rédigés

Perchée à plus de 3600 m sur le plateau tibétain et entourée de montagnes immenses, Lhassa domine le « toit du monde » à bien des égards.

Mon conseil :
Pourquoi ne pas profiter de votre passage à Lhassa pour organiser un trek au Tibet ?
Mon avis

Le nom Lhassa signifierait d’ailleurs littéralement « terre des Dieux ». Capitale historique du royaume du Tibet, la ville est aujourd’hui le chef-lieu mais aussi le centre économique, commercial et religieux de la région autonome du Tibet en Chine.

Longtemps interdite aux visiteurs étrangers (et encore aujourd’hui destination contrôlée), Lhassa se transforme rapidement. Des vieilles ruelles du centre aux artères tentaculaires de la périphérie, des palais et monastères historiques aux bars branchés et commerces flambants neufs, c’est une ville mystérieuse et pleine de contrastes qui mérite qu’on s’y attarde.

Le palais du Potala, le temple de Jokhang et le Norbulingka, tous trois classés à l’UNESCO, comptent parmi les incontournables de Lhassa. Après quelques jours de découvertes, les adeptes de treks pourront partir à l’assaut des contrées tibétaines et de leurs sommets ponctués de monastères.

Circuits et séjours Lhassa