Voyage au Népal

4.7
217 avis

Un voyage au Népal réserve de belles émotions. Niché au cœur de la chaîne de l’Himalaya, entre Inde et Chine, c’est un pays où la spiritualité côtoie la nature à la perfection. Le Népal est une invitation à la contemplation et la méditation, tout en étant une terre de trekking. De la vallée de Katmandou et ses sites inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco aux contreforts de l’Annapurna, de sentiers fleuris de rhododendrons en sommets enneigés, nos voyages sur mesure au Népal vous proposent d’aller à la rencontre des communautés, et la découverte d’une vie reculée dans les villages perchés tels que Chisapani, Manang ou Nagarkot. Randonner dans cette immensité himalayenne vous touche au plus profond de votre cœur autant par ses paysages que par ses rencontres. Nos séjours au Népal, durables et responsables, sportifs, culturels ou spirituels, vous transportent des plaines du sud du pays aux plus hauts sommets du monde.

Treks au Népal

Voir tout

Circuit en famille au Nepal

Voir tout

Voyage en petit groupe au Népal

Voir tout

Idées de séjour au Népal

Nos agences de voyage spécialisées au Népal
Entreprise Certifiée B Corp
En tant qu'entreprise B Corp, nous agissons chaque jour en faveur d'une économie plus inclusive et équitable.
Les voyageurs en parlent
4.7217 avis
Voir les avis

Guide pour partir au Népal

Des rues animées de Katmandou aux sentiers verdoyants et fleuris de l’Himalaya, le Népal offre de nombreuses expériences en plein air, et la promesse de belles rencontres. Parmi les incontournables à faire lors d’un voyage au Népal :

  • Randonner sur les sentiers du sanctuaire de l’Annapurna et passer par les villages de Chame, Manang et Pisang
  • Visiter la vallée de Katmandou et ses 7 sites inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco
  • Marcher autour de la Stupa de Bodnath avec les pèlerins
  • Observer le mont Everest et la chaîne de l’Himalaya depuis Nagarkot
  • Se lancer dans le trek de l’Helambu et arriver à Chisapani au coucher du soleil
  • Voir le mont Fishtail et la chaîne de l'Annapurna depuis le village de Sarangkot
  • Découvrir la jungle népalaise du Teraï et aller observer rhinocéros et tigre du Bengale dans le parc national du Chitwan
  • Partir sur les traces de Bouddha à vélo dans le parc de Lumbini
  • Faire un voyage yoga et bien être autour de Pokhara

Quand partir au Népal ?

janv
fév
mars
avril
mai
juin
juil
août
sept
oct
nov
déc

Le climat au Népal varie extrêmement fortement si l'on monte en altitude. Chaque région est divisée en une partie basse et une partie de très haute altitude, on prend donc toujours ses précautions si l'on prévoit d'aller en montagne. De manière générale, la meilleure période pour partir au Népal s'étend d'octobre à mai, lors de la saison sèche. Les températures sont élevées, notamment à Katmandou, mais il ne pleut pas, contrairement aux mois de juin, juillet, août et septembre. Si vous partez en trek, évitez les mois de décembre et janvier, très froid, surtout en altitude. Évitez aussi de visiter Katmandou en mai et juin où la chaleur est insupportable et où il y a beaucoup de boue. Partez donc vers les sommets les plus hauts du monde ou à la découverte des temples bouddhistes et hindouistes à la saison sèche.

Voir quand partir

On conseille un voyage de 15 jours minimum pour découvrir les principaux points d'intérêts du Népal. Prévoyez 3 semaines si vous partez en famille ou si vous souhaitez combiner votre séjour avec l'Inde. Parmi les incontournables à voir : la vallée de Katmandou et ses sites inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco, les environs de Pokhara pour faire une randonnée de quelques jours dans les contreforts de l'Annapurna, y découvrir Chame ou Pisang, deux villages d'altitude, et les merveilleuses vues sur le sud de la chaîne himalayenne et ses sommets vertigineux (Fishtail, Langtang, Manaslu). Enfin, pourquoi pas partir à la découverte des animaux sauvages dans la jungle népalaise du parc national de Chitwan. Si vous avez un plus de temps, vous pourrez faire un trek dans les contreforts de l'Everest, à partir du village de Chisapani. Préférez la saison sèche de septembre à mai pour visiter le Népal côté sportif (randonnée) ou côté spirituel (yoga et méditation).

Le Népal est le paradis de tous les randonneurs de la planète. Le sanctuaire de l’Annapurna et le camp de base de l’Everest sont les deux treks les plus connus du Népal. Ils sont recommandés pour des niveaux intermédiaires à confirmés. Si vous êtes à la recherche de randonnées plus faciles, on recommande un trek dans la vallée de Langtang ou de l’Helambu, deux régions situées au centre du pays, à proximité de Katmandou. Les sentiers sont moins fréquentés et vous offrent de jolies vues sur les plus beaux sommets du pays. Si vous êtes à la recherche d’un trek sportif, on vous recommande le grand tour du Manaslu, et pour un trek culturel et reculé, le bas Dolpo ou le royaume du Mustang. Dans ces régions, on vous invite à vous orienter vers du tourisme communautaire pour voyager au plus près des populations reculées et dans le respect de leur culture.

Pour les voyageurs français, il est incontournable de faire appel à une agence pour organiser votre randonnée au Népal et vous faire accompagner d’un guide, et éventuellement d’un porteur. Outre les dénivelés importants en haute montagne qu’il faut apprivoiser, vous allez devoir faire face à la gestion de l'altitude, qui nécessite de monter par palier, la réservation des lodges, les repas... En partant avec un guide professionnel, vous aurez l'assurance de découvrir les montagnes népalaises dans les meilleures conditions. Vous n'aurez pas à vous soucier de la réservation du permis, des logements, et aurez l'assurance d'être bien encadré afin que votre randonnée se déroule dans les meilleures conditions. C'est aussi le meilleur moyen d'aller à la rencontre des communautés montagnardes népalaises, et d’avoir leur soutien tout au long de votre aventure. Leur générosité est sans pareille à partir du moment où vous êtes accompagné par des locaux.

Il est possible de combiner un voyage au Népal avec une découverte du nord de l’Inde, ses cités millénaires et ses temples sacrés. Un voyage qui s’annonce aussi intense que spirituel, avant de rejoindre Katmandu, visiter Bhaktapur et les cités royales de la vallée, faire un trek dans l’Himalaya ou un safari dans le Teraï. Dans le cas d’un séjour combiné entre Inde et Népal, nous vous recommandons de partir au moins 3 semaines afin d’avoir le temps de découvrir la culture des deux pays, et d’aller à la rencontre des communautés. S’offrir un séjour au Népal et en Inde, c’est la promesse d’un voyage riche, varié et intense en émotions.

Un voyage au Népal peut se vivre en famille. On déconseille d'aller à la découverte de la haute-montagne, peu adaptée aux jeunes enfants. Il existe cependant de nombreuses alternatives en moyenne et basse altitude pour ravir petits et grands. Parmi les activités à faire en famille au Népal, nous vous conseillons la vallée de Katmandou et ses temples, la région de Pokhara et du lac Phewa où de nombreux sentiers de randonnées de basse ou moyenne altitude vous tendent les bras. Vous pouvez aussi aller au sud du pays dans la jungle népalaise, ou découvrir le parc de Lumbini à vélo et marcher sur les traces de Bouddha sur son lieu de naissance. Les transports publics sont assez rudimentaires au Népal et peuvent être inconfortables pour les enfants, comme pour les adultes. L’alternative est de prendre un chauffeur privé pour vous accompagner tout au long de votre circuit au Népal. Concernant la cuisine, vous trouverez de nombreux plats à base de nouilles, de légumes, de riz et de lentilles, une nourriture assez simple qui devrait satisfaire les papilles de vos bambins.

Voyager au Tibet depuis le Népal est possible sous forme de voyage organisé. Pour découvrir Lhassa, les hauts plateaux tibétains, et marcher dans les pas d’Alexandra David-Neel, vous allez devoir former un groupe (une personne pouvant être un groupe), et obligatoirement être accompagné d’un guide et d’un chauffeur. Passer par une agence locale agréée pour l’organisation de votre séjour est un incontournable pour se rendre au Tibet. Elle vous aidera à remplir toutes les conditions d’entrée (visa pour la Chine, permis d’entrée, région à éviter…), et à organiser le meilleur circuit selon les conditions de circulation en vigueur au moment de votre voyage.

Le plus grand challenge du Népal en termes d’écotourisme est d’arriver à préserver la nature et les sites culturels himalayens, notamment dans les régions très fréquentées de l’Annapurna et de l’Everest. Le recyclage étant très peu pratiqué au Népal, on vous conseille donc de rapporter le plus possible vos déchets (plastique, piles, etc…), et de penser à prendre une gourde filtrante pour éviter d’acheter des bouteilles en plastique sur place.
Pour un voyage responsable au Népal, on vous invite à pratiquer un tourisme communautaire, respectueux de la nature et des traditions locales, principalement dans les régions les plus reculées du pays comme le Mustang ou le Dolpo. Enfin si vous souhaitez faire un trek, on vous conseille plutôt de partir en moyenne saison, d'avril à juin et de septembre à novembre pour éviter le surtourisme sur les sentiers de l’Everest et de l’Annapurna.

La monnaie au Népal est la roupie népalaise. Un voyage au Népal est assez économique si vous ne faites pas de randonnée en haute montagne. Si vous partez dans un trek de plusieurs jours, vous devrez prévoir un budget pour payer un guide, éventuellement un porteur, et le permis d’entrer dans les réserves. Les restaurants et les hôtels pratiquent des prix très accessibles. Comptez 3 à 5€ pour un repas népalais, 25€ pour une nuit d’hôtel à Katmandou ou autour de 5/10€ dans un lodge de montagne. Louer une voiture avec chauffeur revient à environ 70€ par jour. Il faut compter autour de 10€ pour un trajet en bus entre Katmandou et Pokhara par exemple.

Le Népal est accessible uniquement en avion par vol long-courrier avec correspondance en Inde ou aux Émirats arabes unis. Il faut compter entre 12 et 15 heures pour rejoindre Katmandou depuis Paris, escale incluse. Nous vous recommandons donc de rester au minimum 15 jours sur place, 3 semaines dans le cadre d'un voyage combiné avec l'Inde ou un voyage en famille.

Vous aurez besoin d’un passeport avec une validité de plus de 6 mois et d’un visa pour voyager au Népal. Ce dernier s'obtient à l’ambassade du Népal à Paris, à l’arrivée à l’aéroport de Katmandou ainsi qu’aux bureaux d’immigration aux frontières terrestres (se munir de deux photographies d’identité). Bon à savoir : en cas de demande de visa à l’entrée du territoire, munissez-vous de 200 dollars ou l’équivalent en Euros en espèces pour éviter les longues files d’attente. À compter du 31 mars 2023, tous les voyageurs souhaitant pratiquer la randonnée au Népal seront dans l’obligation de faire appel aux services d’un guide agréé et d’obtenir une carte spéciale auprès d’agences de trekking autorisées et inscrites auprès du gouvernement népalais.
Ces recommandations concernent uniquement les résidents français voyageant depuis la France. Nous vous invitons à vérifier l’exactitude de ces informations sur le site de France Diplomatie, le site de l'ambassade et auprès de votre agent local, car les règles évoluent rapidement.
Date de mise à jour : 09/01/2024

Le Népal est un pays relativement sûr. Pour éviter les vols à l'arrachée et autres désagréments, présents comme partout ailleurs dans les grandes villes et lieux touristiques, évitez de porter sur vous des objets de valeur, d'exhiber de grosses sommes d'argent, et faites attention à votre sac. Conservez vos papiers en lieu sûr, et prenez-en une copie avec vous. Date de mise à jour : 09/01/2024

Sauf cas exceptionnels, il n'y a pas de vaccins obligatoires pour rentrer au Népal. Cependant, l'Institut Pasteur conseille d'être à jour de ses vaccinations habituelles (DTP, ROR...), et en particulier de celle de la tuberculose, qui sévit dans le pays. Selon les régions du Népal où vous voyagez, les vaccins contre la fièvre typhoïde, la méningite bactérienne, les hépatites virales, A et B, la rage ou l'encéphalite japonaise peuvent être conseillés. Même chose pour le paludisme, qui sévit dans certaines zones du pays. Demandez conseil pour savoir si un traitement préventif avant, pendant, et après votre voyage est nécessaire. En règle générale, certains gestes simples vous permettront de vous protéger contre les maladies transmises par les insectes : appliquez un spray anti-moustiques pour pays tropicaux, utilisez des pantalons et hauts à manches longues ainsi qu'une moustiquaire sans trous. Si vous avez prévu de la randonnée en haute altitude, le « mal des montagnes » (nausées, fatigue, maux de tête, essoufflement...) peut y intervenir. N'hésitez pas à en parler en amont à votre médecin, certains traitements préventifs existent. Il est également recommandé d'éviter de boire l’eau du robinet ou des jus de fruits frais et de manger des aliments crus ou peu cuits… Enfin, lavez-vous les mains soigneusement avant chaque repas. Date de mise à jour : 09/01/2024

Nos conseils pour vos vacances au Népal

Les avis voyageur suite à leur séjour au Népal

4.7217 avis
Pitouf
5
excellent Mystic travels est une très bonne agence. Bibek très efficace. Guide (Biraj) et chauffeur prévenants, efficaces et sympathiques.
Voir plus
Bibek
Voyage organisé avec l’agence de Bibek
Voir l'agence
Estelle
5
Un séjour parfait du début à la fin, merci pour l'organisation.
Voir plus
Rashmi
Voyage organisé avec l’agence de Rashmi
Voir l'agence
Voir tous les avis
Réservez vos vols France - Népal

Grâce à notre partenaire Option Way, Evaneos vous permet de bénéficier de nombreux avantages :

  • Des tarifs compétitifs
  • Des prix tout compris sans surprise
  • Votre agence locale informée en cas de modification de vols

Vous pouvez également réserver vos vols vous-même sur notre site partenaire.

Autres destinations que vous pourriez aimer