Mon espace personnel

Chicago, cité du blues sur le lac Michigan

La ville de Chicago offre mille raisons d’être visitée en toute saison, même si ses hivers rigoureux forcent le respect envers ses habitants, toujours chaleureux et accueillants. Avec tout ce qu’il y a à voir, prévoyez plus d’une semaine pour une visite exhaustive de la cité venteuse.

Ses musées et son architecture

Chicago compte de nombreux musées, dont les principaux peuvent se visiter à tarif réduit en prenant un « citypass » qui propose un carnet donnant entrée à cinq attractions touristiques. Côté science, il faut absolument visiter le Musée des Sciences et de l’Industrie, qui ravira même les moins passionnés par ces sujets. On peut y visiter un train, des mines artificielles, un U-boat de la Seconde Guerre Mondiale, voire une véritable navette spatiale et contrôler une mini tornade !  

Non loin de là, le musée Field d’histoire naturelle est tout aussi intéressant même s’il est moins interactif. Avec le citypass, vous pourrez visiter au choix l’aquarium, un des plus impressionnants des Etats-Unis, ou le planétarium, et l’Art Institute qui possède une collection comparable à celles du Met ou du MoMa de New York.

Enfin le pass vous donne entrée à un gratte-ciel, la tour John Hancock ou Willis (anciennement Sears). La deuxième est plus populaire grâce à son skydeck : des boîtes en verres installées au sommet de la tour à l’extérieur pour observer le paysage comme au beau milieu des airs et qui par beau temps offrent une vue qui s’étend jusqu’au Wisconsin, au Michigan et à l’Indiana voisins. La tour Hancock est donc moins envahie de touristes, et on peut y observer la vue sur des balcons extérieurs.

Skydeck, Willis Tower

Une visite culturelle de Chicago ne serait en outre pas complète sans se promener sur le Magnificent Mile, le long de l’avenue de Michigan, pour l’architecture diverse de ses bâtiments, qui vont du style médiéval au plus moderne.

Chicago by night

Pour les fêtards, Chicago regorge de bars et de clubs de musique, dans les quartiers de Logan Square, Wicker Park et dans l’hypercentre, le « loop », où se trouvent  le House of Blues, un club légendaire de musique, ou le club B.L.U.E.S. près le Lincoln Park.  

Culture mafieuse et cuisine délicieuse

Chicago est aussi célèbre pour son histoire mafieuse. C’est la ville d’Al Capone, et les amateurs d’histoire y repèreront les lieux de ses méfaits. Côté cuisine, les plats traditionnels et conviviaux à découvrir absolument sont les hot-dogs (malheur à vous si y versez du ketchup) et la pizza « deep dish » préparée dans un moule creux, un régal. 

Chicago au grand air

Pour ceux qui préfèrent le grand air, Chicago a plus d’un tour dans son sac. Le Millenium Park au cœur de la ville et sur le lac est un ravissement, et le Lincoln Park, un peu au nord de la plage, peut se vanter de proposer l’un des seuls zoos gratuits des Etats-Unis.

Pour profiter du lac, on peut se rendre au Navy Pier, un des lieux les plus touristiques grâce à ses jardins couverts, son musée pour les enfants, sa grande roue et autres attractions, et faire une croisière sur un bateau à grande vitesse. Plus original, on peut aussi louer des vélos aquatiques pour rouler sur la rivière et découvrir la ville de façon insolite.

Claire Perrin
115 contributions
Mis à jour le 12 février 2016