Destinations
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Covid-19 Evaneos vous informe
Etats-Unis

Comment prendre les transports en commun aux Etats-Unis

Le développement territorial et urbain des Etats-Unis ayant eu lieu de concert avec celui des automobiles, les véhicules personnels se taillent la part du lion sur les routes. Mais le système de transport en commun, moins développé et performant qu’en France, reste un bon moyen de visiter les grandes villes et de se déplacer sur de longues distances, lentement mais sûrement.

Dans les grandes villes, privilégiez le vélo au bus

La solution la plus simple pour tous les types de trajets est bien-sûr la voiture. Le permis français est suffisant pour louer une voiture partout, lors d'un voyage aux Etats-Unis, mais la surpopulation automobiliste devient vite insupportable dans les grandes villes, même si dans certaines, comme Phoenix, Los Angeles ou Détroit, le système de transports en commun est si primitif qu’une voiture est presque indispensable. Hors des grandes agglomérations, il est également presque impossible, sauf en faisant du stop de se déplacer à loisir. Je vous conseille d’avoir toujours sur vous le numéro de téléphone d’une compagnie de taxi au cas où vous seriez bloqué quelque part. Si vous adhérez au site Uber ou Lift qui fonctionnent très bien aux Etats-Unis et comptent beaucoup d'adeptes, vous pourrez en plus de payer moins cher pour la course rencontrer des locaux.

Le vélo est une bonne solution, et certaines villes comme San Francisco, Chicago et New York proposent des locations sur le modèle des vélib français. Les voies cyclables restent toutefois rares, et il faut se montrer très vigilant pour éviter les accidents, surtout en centre-ville où la densité du trafic rend les automobilistes nerveux et impatients. Les pédicabs sont un moyen amusant de visiter les quartiers touristiques sans se fatiguer. Votre guide pédalera pour vous tout en vous faisant une visite guidée et la conversation.

Dans les grandes villes, les systèmes de métro, de tramways et de bus sont relativement bons. Ne vous fiez pas aux performances du métro new-yorkais pour vos attentes dans les autres villes. Ce que les villes de Chicago et San Francisco par exemple appellent le métro est plus proche d’un système ferroviaire amélioré, parfois lent mais efficace. Pour l’agglomération de San Francisco, le train rapide BART est toutefois un des plus performant du pays et il vous permettra de franchir l’autre bord de la baie sous l’eau et à toute allure pour aller voir Berkeley et les autres grandes villes. A Chicago et New York, la banlieue est accessible par train. Prendre le bus est une bonne option si vous aimez l’aventure. Les arrêts sont très mal indiqués dans presque toutes les villes, les délais et horaires sont aléatoires et presque jamais indiqués, et il vous faudra sûrement demander au conducteur de vous indiquer où descendre. Si vous n’avez pas acheté de pass rechargeable, il faudra faire l’appoint en monnaie du prix du ticket.

Télécharger gratuitement le guide Etats-Unis à imprimer !
Au programme : conseils utiles, quand partir, informations pratiques...
Télécharger mon guide Etats-Unis

Voyager d’une ville à l’autre et dans les grands espaces

Ligne California Zephyr d'Amtrak, Utah

Pour voyager de ville en ville sans voiture, on peut choisir entre l’avion, le train et le bus. Les prix des billets entre les grandes villes ne dépassent presque jamais les 300 dollars et c’est un bon moyen de visiter le pays si vous ne voulez en voir que les grandes villes. Pour les autres, le train et le bus sont au coude à coude. La compagnie ferroviaire Amtrak couvre la totalité du pays mais il ne faut pas être pressé et les prix sont comparables à ceux d’un billet d’avion. L’avantage est qu’on peut apprécier le paysage et s’offrir un voyage de luxe tant les trains sont confortables et les employés aux petits soins pour vous aider à passer un bon moment. Avec le bus, c’est une autre histoire. Les prix sont réduits, mais la qualité du voyage aussi. La compagnie Greyhound mérite sa mauvaise réputation de pire compagnie de transport mais c’est parfois la seule solution. Prévoyez dans ce cas de faire face à des retards, au mépris des employés et à des camarades de voyage parfois étranges. A vos risques et périls donc. Entre les grandes villes, d’autres compagnies de bus sont plus efficaces, Megabus ou Bolt Bus par exemple.

Si vous prévoyez de visiter des espaces naturels ou des parcs nationaux lors de votre séjour aux Etats-Unis, tout espoir n’est pas perdu si vous ne louez pas de voiture. Certains parcs, comme Yosemite, proposent un système de navette à l’intérieur du parc et en provenance des grandes villes via Amtrak et Greyhound. Une compagnie de bus chinoise propose même l’aller-retour depuis le quartier de Chinatown à San Francisco. Quoiqu’il arrive, vérifiez toujours les possibilités de transport avant de baisser les bras.

Claire Perrin
115 contributions
Publié le 6 février 2015

Idées de circuits

  • Hors des sentiers battus
Mythiques parcs naturels de l'ouest
Env. 15 jours à partir de 1 400 €
  • Hors des sentiers battus
Sur les traces de Jurassic Park
Env. 16 jours à partir de 3 170 €
  • Charme et insolite
Lune de miel dans le Grand Ouest
Env. 11 jours à partir de 2 150 €
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage