Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Gambie

A voir, à lire et à écouter avant de partir en Gambie

Une kora, instrument emblématique de Gambie

La Gambie est le plus petit pays d’Afrique, entièrement enclavé dans le Sénégal. Ces frontières artificielles tracées par les colons français et anglais au XVIIIe siècle ne représentent pas les frontières entre ethnies et cultures. Ainsi sa culture est très proche de celle de son voisin, notamment la musique traditionnelle. A une exception près, ici on écoute et on chante beaucoup de reggae dance hall  jamaïcain ! Vous ne pourrez pas manquer de le remarquer lors de votre voyage en Gambie.

Les musiques mandingues

Près de 40% de la population est d’origine Mandingue (depuis l’époque de l’Empire du Mali) et la tradition orale et musicale des griots est très forte en Gambie. Ils jouent la plupart du temps d’un instrument typique : la kora, une harpe africaine de 21 cordes au son métallique et cristallin magnifique. Le plus connu des musiciens gambiens est Foday Musa Suso, un mandingue issu d’une famille de griot, compositeur émérite, et justement le descendant direct de Jali Madi Wlen Suso, le griot qui inventa la kora quatre siècles plus tôt ! Il émigre à Chicago en 1977 et aujourd’hui il compose et joue avec les plus grands noms du jazz et de la musique contemporaine : Philip Glass, Pharoah Sanders, Paul Simon ou Herbie Hancock.

Cinéma : un seul nom à retenir

La Gambie étant une dictature classée au 155e sur 188 pays en terme de liberté de la presse, les films et les documentaires sur le pays sont rares, car ils peuvent être interprétés comme contestataires. De plus le pays est minuscule ce qui n’aide pas à avoir une histoire cinématographique. Néanmoins on retiendra un documentaire.

The Exchange: Six Faces of The Gambia : ce film documentaire canado-gambien produit par Matthew Welsh a été réalisé en 2009. Il s’agi d’une série de portraits de Gambiens issus de la classe moyenne pour casser les clichés sur les habitants de ce pays. Le réalisateur et son équipe ont passé une semaine en Gambie à rencontrer les gens sur place sans avoir une idée précise de ce qu’ils comptaient faire, puis une semaine à tourner le film, pas plus ! Le documentaire a été créé pour casser les stéréotypes sur l’Afrique, et il était destiné à être diffusé dans les collèges et lycées, visant donc un public d’adolescents.

Littérature : Alieu Ebrima Cham Joof

Idem pour la littérature, peu d’écrivains peuvent s’exprimer dans ce pays réduit au silence. Un seul nom à retenir, celui de Alieu Ebrima Cham Joof, écrivain, historien, syndicaliste éditorialiste, et surtout panafricaniste, qui a milité en faveur de l’indépendance de la Gambie et de la lutte contre la colonisation britannique. Parmi ses oeuvres, on compte Reviving a culture that had refused to die (1995) ou encore Ethnic groups of The Gambia. (1990).

Camille Griffoulieres
225 contributions
Mis à jour le 7 avril 2016
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage