Destinations
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

De Tegucigalpa à la côte Pacifique, hors des sentiers battus

Le Honduras est souvent associé aux îles de la Baie et aux ruines mayas de Copán. Mais ce n'est pas tout. Le reste du pays réserve quelques surprises et les curieux pourront tenter de nouvelles destinations au cours de leur voyage au Honduras. Le Sud, calme et considéré comme moins dangereux que le reste du pays, trouvera des adeptes. Alors pour une échappée hors des sentiers battus, allez-y !

Découvrir Tegucigalpa

Vous commencerez peut-être votre séjour au Honduras par une visite de la capitale. Nichée au creux des montagnes, Tegucigalpa dispose d'une belle situation géographique et le climat est agréable. Certains voyageurs préfèrent passer leur chemin en raison de la mauvaise réputation de la ville. Cependant les curieux pourront y rester quelques jours et découvrir une ville typique d'Amérique centrale. Avec ses églises coloniales, son trafic chaotique et sa population active, Tegucigalpa vous donnera un premier aperçu révélateur de la situation du pays.

Pour mesurer la température et observer la foule je recommande tout d'abord d'aller faire un tour Place Morazan aussi appelée Parque Central. Là vous pourrez admirer la cathédrale couleur sable. Ensuite visitez l'un des musées de la ville. Le Musée national d'histoire et d’anthropologie Villa Roy est situé sur une colline surplombant la ville. La belle Galerie nationale d'art possède une collection qui couvre la période de la colonisation à nos jours. Les familles apprécieront de se promener au Parc El Picacho (créé pour commémorer le 40e anniversaire des Nations Unies), belle vue et pose verdure appréciée. Ou encore d'aller faire un tour au musée Chuminike conçu pour les enfants.

Tegucigalpa

Appréciez le charme suranné des petites villes coloniales

A deux pas de la capitale vous pourrez admirer la jolie ville de Santa Lucia. Perchée sur une colline, cette ancienne citée minière conserve de beaux vestiges de la période coloniale avec notamment son église mais surtout son atmosphère hors du temps. La ville surplombe la vallée au creux de laquelle on aperçoit au loin Tegucigalpa. Un peu plus haut Valle de Angeles est tout aussi charmante quoiqu'un peu plus touristique. C'est une ville colorée et vous ne pourrez pas manquer les fresques peintes ça et là. Si vous souhaitez ramener de l'artisanat du Honduras, vous ferez de belles affaires ici. En octobre s'y déroule un grand marché annuel.

Autre lieu coupé du temps, Isla Tigra se situe dans le golfe de Fonseca. Cette île dont le volcan inactif domine le paysage, charme tout d'abord par son calme et sa tranquillité. Par ailleurs la région est l'une des plus sécurisées du pays, rassurant. Peu de voitures, quelques plages, un ponton qui s'avance vers la mer et quelques bateaux à quai, un décor simple qui se prête à la promenade et au repos. Et si vous avez la bougeotte, alors pourquoi ne pas monter au sommet du volcan El Vigía qui culmine à 783 m.

Explorer les parcs nationaux du sud

Le long du golfe de Fonseca, on dénombre plusieurs réserves de vie sylvestre Las Iguanas Y punta Condenga, El Jicarito, San Bernardo, Los Delgeditos, San Lorenzo,  Bahia de Chismuyo. Principalement constituées de mangroves et de lagunes, c'est un habitat favorable aux crustacés et amphibiens et propice à l'observation d'oiseaux qui viennent s'y nourrir. Les amoureux de la nature iront aussi d'explorer le Parc national la Tigra proche de Tegucigalpa. Facile d'accès, c'est un lieu apprécié des randonneurs. Situé dans un forêt de nuages vous observerez l'impressionnante diversité de la flore et si vous avez de la chance de la faune. Il y a plusieurs sentiers et il est possible de camper sur place sous réserve d'être bien équipé, il pleut souvent.

Rose Nicolini
159 contributions
Mis à jour le 23 mars 2016