Destinations
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Que faire autour du Lago de Yojoa ?

A mi-chemin entre les ruines de Copán et les îles de la Baie se trouve le plus grand lac du Honduras : Lago de Yojoa. La formation du lac est dûe à une dépression d'origine volcanique et au sud on trouve effectivement les traces d'une manifestation géothermique : des sources chaudes. Parfait pour la baignade ! Les alentours du lac sont un formidable terrain d'exploration : observer la faune, découvrir la flore, en bref, barouder. Cette zone fertile et humide permet également la culture du café. 

Observer la biodiversité du lac de Yojoa

Le Lac de Yojoa figure comme un incontournable dans l'itinéraire de nombreux voyageurs au Honduras. D'une surface de 80 km2 cette vaste étendue d'eau et ses abords sont le lieu de vie d'une faune abondante. Près de la moitié des espèces d'oiseaux du pays y est répertoriée. Je vous recommande de faire un tour en bateau avec un guide local, à l'aube si possible. C'est à ce moment là qu'on repère le plus de variétés différentes. Jacanas, hérons, aigrettes, aigles, toucans etc. démarrent la journée à la recherche de leur petit déjeuner et vous ne pourrez pas les manquer. L’économie locale est en majorité basée sur les ressources générées par le lac, grâce à la pêche principalement. Alors si le cœur vous en dit, jetez la ligne !

Amoureux de la nature, vous aurez aussi la possibilité de traquer la faune et d'admirer la flore au Parc Ecologique Los Naranjos. Situé sur la berge nord du lac, le parc abrite aussi les ruines d'une cité ancienne. Vous y verrez quelques vestiges en pierre qui justifient le nom du parc mais il manque tout de même des informations. Le plus intéressant dans cette visite reste la belle diversité biologique des lieux.

Héron blanc

Explorer les sites naturels alentour

Autre site finalement peu visité par les touristes mais qui vaut le détour, les grottes de Taulabe au sud du lac. Vous verrez de superbes compositions calcaires, stalagmites et stalactites et le parcours est bien éclairé. Et pour une fois, le prix fait aux touristes n'est pas disproportionné, ça ne va peut-être pas durer. Si vous êtes sur la rive nord du lac ne manquez pas de visiter la plantation de café El Paraiso. C'est un bel endroit où vous verrez comment pousse le café, mais pas seulement. Le reste du parc est tout aussi beau et vous pourrez admirer une forêt luxuriante avec bananiers, bambous et de nombreuses fleurs exotiques.

Se baigner dans les cascades et se relaxer aux sources thermales

Il fait chaud dans cette région humide et un bain en pleine nature est parfois le bienvenu. Pour ce faire les cascades Pulhapanzak sont certainement les plus connues du coin. Une petite marche depuis San Buenaventura vous donne accès au site. Le point de vue sur les chutes est superbe. Et pour se rendre vers les grottes il faudra descendre vers la rivière puis traverser les bassins. Il vaut mieux venir en maillot de bain. Pour se baigner vous avez aussi la cascade Cacao, moins connue. L'entrée du chemin n'est pas toujours facile à trouver alors renseignez-vous bien avant de partir.

Et si jamais il fait mauvais temps, l'idéal est d'aller se baigner aux sources chaudes de Azacualpa. Vous pouvez choisir d'entrer dans le complexe thermal avec piscines et chaises longues mais vous pouvez aussi vous baigner dans les sources elles-mêmes, dans un bras de rivière avec bain de vapeur naturelle. Pour cela il faudra demander le chemin à quelqu'un sur place car il n'est pas indiqué.

Rose Nicolini
159 contributions
Mis à jour le 23 mars 2016