Destinations
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Covid-19 - Où voyager ?Découvrir
Honduras

Des Mayas à nos jours, l'histoire du Honduras

Le Honduras était habité par divers peuples autochtones avant la colonisation. D'abord sous domination espagnole, le pays a finalement obtenu son indépendance mais, affaibli par des conflits d'intérêts, il est tombé rapidement aux mains des compagnies américaines. Foyer rayonnant sur l'ensemble de la région du temps de la civilisation maya, le Honduras est maintenant l'un des pays les plus pauvres d'Amérique centrale. En route pour un peu d'Histoire avant votre voyage au Honduras.

Des Mayas aux conquistadors, l'origine du peuplement

Les première traces de peuplement au Honduras remontent au moins à 20 000 ans av J-C. On estime que des populations autochtones se sont établies dans les régions de Copán, San Pedro Sula et Comayagua il y a environ 3 000 ans. La cité de Copán, important site maya de la région, joua un rôle particulièrement influent en Amérique centrale entre 250 et 900, au même titre que Tikal au Guatemala avec laquelle elle entretenait des liens de communication étroits.

C'est vers 700 que le royaume connut son âge d'or. Puis peu à peu la situation se dégrada et la capitale fut finalement abandonnée au XIIIe siècle, probablement en raison des conséquences de la déforestation massive des alentours. Christophe Colomb arriva au Honduras en 1502 et donna son nom au pays, Honduras (profondeur en espagnol). Trujillo, sur la côte, fut la première capitale. Puis avec la découverte de gisements miniers à l'intérieur des terres, le rôle fut attribué à Comayagua. L'arrivée des Européens introduisit des maladies qui décimèrent la population autochtone. Celle-ci se battit farouchement pour empêcher la colonisation et préserver ses terres, notamment sous le commandement de Lempira, chef Lenca. Lempira, héros du pays, a donné son nom à la monnaie locale.

L'exploitation des ressources naturelles, la république bananière

Avec les débuts de la colonisation commença l'exploitation des ressources minières, l'or, l'argent et le cuivre. L'entreprise attira les pirates britanniques et hollandais. Les colons espagnols furent régulièrement attaqués. Le secteur minier dépérit par manque de capitaux et l'économie se diversifia vers d'autres sources de revenus : l'élevage et la production de tabac. La fluctuation des prix du tabac déstabilisa ce secteur. Puis l'Espagne accorda son autonomie au Honduras en 1821. Après quelques années d'appartenance au Mexique et à la fédération d'Amérique centrale, le pays déclara son indépendance en 1838. Instable politiquement et avec une économie fragile, l'implantation de compagnies d'exploitation américaines ne tarda pas avec notamment la production de bananes. Les compagnies acquirent la majorité des terres agricoles et au début du XXe siècle la banane constituait 66% des exportations du pays. 

Bananes

La population du Honduras de nos jours

La population du Honduras est estimée en 2015 à 8,4 millions d'habitants. C'est l'un des territoires les plus importants d'Amérique centrale et l'un des moins peuplés. La répartition est ainsi faite : 90% de métis (hispaniques et autochtones), 9% d'autochtones et 1% liés à l'immigration récente. Les populations autochtones rassemblent plusieurs ethnies : Garifunas, Lencas, Misquitos, Tolupanes, Maya-Chortis, Pechs, Sumos ou Tawahkas.

Les Garifunas sont issus du métissage entre la population autochtone et les esclaves amenés par les Espagnols pendant la période de colonisation. Ils vivent principalement sur la côte septentrionale du pays et dans les îles. Les Lencas habitent principalement les états de Lempira, Intibuca, La Paz et Comayagua. Les Misquitos vivent dans le Nord-Est du pays, principalement dans le département de Gracias a Dios. Les Tolupanes vivent principalement dans les Etats de Yoro, Comayagua et Francisco. Les Pechs et Tawahkas, eux, vivent surtout dans la Mosquitia.

Rose Nicolini
159 contributions
Mis à jour le 23 mars 2016

Idées de circuits

combiné
  • Hors des sentiers battus
Du pays des milles couleurs à la Côte caraïbe
Env. 14 jours à partir de 1 410 €
combiné
  • Hors des sentiers battus
Combiné Salvador, Honduras, Belize
Env. 15 jours à partir de 2 190 €
combiné
  • Incontournables
Combiné Meilleur des mondes mayas
Env. 15 jours à partir de 2 250 €
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage