Mon espace personnel

Aventure au Parc National Corcovado, pépite de biodiversité

Une excursion dans le Parc National Corcovado au Costa Rica est une expérience inoubliable. Si vous aimez voir des animaux sauvages dans leur habitat naturel, qui est par ailleurs un véritable oasis de verdure, ce lieu est fait pour vous.

Précisions sur le Parc National Corcovado

Le Parc National Corcovado se trouve au Sud-ouest du Costa Rica, sur la péninsule d’Osa. Cette zone a été déclarée Parc National en 1975, ce qui a considérablement aidé à freiner la déforestation manifeste depuis l’arrivée de bûcherons dans les années 60. C’est en grande partie pour cette raison que l’on peut aujourd’hui observer un tiers des espèces d’arbres du Costa Rica dans le seul Parc Corcovado, cela représente environ 700 espèces d’arbres. Il s’étend sur près de 450km² et abrite entre autres quelques 10 000 espèces d’insectes, 2 400 espèces de plantes ou encore 360 espèces d’oiseaux. Il est un formidable observatoire de biodiversité, le tout ciselé par les eaux de l’Océan Pacifique.

Quelques points pratiques

Pour rejoindre le Parc, il vous faudra dans un premier temps vous rendre dans le port de Sierpe, prendre un bateau pour transpercer l’impressionnante mangrove puis naviguer quelques kilomètres parfois houleux sur l’Océan Pacifique. La traversée à elle seule est déjà une aventure magnifique et inoubliable. Je vous conseille de dormir au moins une nuit sur la péninsule d’Osa, soit dans un campement haut de gamme à l’écart, soit dans un cabanon à Bahia Drake (ville de la péninsule) ou encore, pour les plus aventuriers n’ayant pas peur des innombrables fourmis, au poste de garde du Parc National. Il y en a pour toutes les bourses mais il faut savoir que le Costa Rica n’est pas un pays très bon marché. Une journée peut suffire à découvrir le parc mais si vous appréciez les randonnées, vous pouvez en profiter pleinement en suivant les différents sentiers sur deux ou trois jours. Trois chemins partent du poste de garde La Sirena et font de 16 à 23 kilomètres.

Découverte du parc

Toucan dans le Parc National Corcovado

Nous allons maintenant embarquer pour la découverte d’un parc encore sauvage et truffé d’animaux en tous genres. Levez-vous très tôt le matin pour avoir la chance d’observer une faune encore endormie, prenez un bon petit déjeuner pour tenir le coup. Ensuite, après environ une heure de petit bateau à moteur sur les eaux du Pacifique, aventurez-vous sur un sentier de randonnée… En faisant le moins de bruit possible, vous aurez surement l’occasion d’apercevoir des paresseux, les quatre sortes de singes du Costa Rica (hurleur, capucin, saimiri et araignée), le tapir de baird, des fourmiliers et pourquoi pas des ailerons de requin, des toucans, perroquets… Je vous conseille d’ effectuer la visite du Parc National Corcovado avec un guide qui, avec ses jumelles perfectionnées, vous montrera toutes sortes d’insectes, animaux mais aussi de curiosités végétales. Observer une telle quantité d’animaux en si peu de temps dans leur habitat naturel est à peine croyable ! Le tout dans une jungle dense et verdoyante au bord de l’Océan Pacifique… Vous l’aurez compris, ce parc est tout simplement incontournable et sera à glisser dans votre itinéraire au Costa Rica.

Ce n’est pas pour rien que le magazine National Geographic a qualifié le Corcovado de « site le plus passionnant de la planète sur le plan biologique ». Bonne découverte !

Laure Alvarez
72 contributions
Mis à jour le 4 mai 2017