Destinations
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Managua, une capitale encerclée de merveilles naturelles

Instable, c'est l'adjectif qui me venait à l'esprit pour qualifier la région de Managua. Certainement en raison des tremblements de terre qui ont détruit à deux reprises la capitale et des guerres civiles qui par le passé ont déchiré le pays. Mais tout cela est du passé. Le calme est revenu et avec lui le tourisme reprend. Alors visitez la région de Managua lors de votre séjour au Nicaragua !

Managua

Managua est souvent mise à la trappe par les voyageurs qui se dirigent vite vers d'autres destinations phares du pays. Il est vrai que la capitale est moins photogénique que Granada, moins sécurisée qu'un petit village de la Côte Pacifique et moins typée qu'Esteli. La ville fut dévastée par deux tremblements de terre, en 1931 et en 1972, et la reconstruction est restée incomplète pour des raisons géologiques (instabilité) et financières (détournements de fonds). Managua n'en est pas moins le centre névralgique du pays et ici se concentre 1/5 de la population. Le décor n'est pas toujours celui recherché par le touriste, mais il présente néanmoins une réalité qu'il est intéressant de comprendre.

Laguna de Xiloa et Apoyeque

A quelques kilomètres de la capitale se trouve la réserve naturelle de la péninsule de Chiltepe et le volcan Apoyeque. Si vous aimez la randonnée, il est possible de gravir ses flans pour aller admirer le cratère : la Laguna Apoyeque dont l'eau sulfureuse arbore une couleur verte. Après cela vous pourrez vous offrir une pause baignade à la Laguna Xiloa. Il vaut mieux venir en semaine car c'est un endroit prisé des locaux le week-end.

Le parc national du volcan Masaya

Au sud de Managua vous trouverez le plus grand parc national du Nicaragua. Il abrite le volcan Masaya qui se compose de cratères et de caldeiras. Le volcan est en activité continue et des fumerolles âcres s'échappent du cratère Santiago qu'on peut approcher de tout près. Boca del Infierno, c'est son nom, est source de bien des légendes. Demandez à votre guide ! Ensuite éloignez-vous de la fumée, et promenez-vous autour du cratère San Fernando. Il est éteint et entouré de végétation. Par endroits il est possible de traverser des tunnels de lave en croisant plein de chauves-souris. Pour les aventuriers !

Volcan Masaya

Granada

Un peu plus au sud, au bord du lac Nicaragua, il y a la belle ville de Granada. C'est un incontournable, à voir absolument ! Ville riche et marchande qui fut autrefois la capitale du pays, Granada semble raviver sa splendeur au fil du temps. L'architecture coloniale est bien préservée et restaurée et vous pourrez admirer ses rues colorées, ses bâtiments de style andalou-mauresque et ses belles églises. Certainement une des perles du pays, donc très touristique, mais le charme opère et l'ambiance est détendue. Le revers de la médaille est que beaucoup d'expatriés s'installent et font augmenter les prix de l'immobilier. Alors pour une expérience tourisme durable, préférez les lieux tenus par les Nicaraguayens.

Rose Nicolini
159 contributions
Mis à jour le 14 mars 2016