Mon espace personnel

A la découverte de Ndola

Loin des paysages des safaris, du Zambèze ou des chutes Victoria, Ndola est une ville typique de la vie quotidienne telle que vous aurez l'occasion de la voir lors de votre voyage en Zambie.

Au rythme de la vie zambienne

A environ 320 km au nord de la capitale Lusaka, Ndola est la quatrième ville du pays et la principale de la région du Copperbelt. Toute proche de la frontière avec la République Démocratique du Congo, Ndola n’est à première vue qu’une ville carrefour qui vit de la production minière. Elle est très loin de l’image que le visiteur peut se faire habituellement d’un séjour en Zambie.

Comme tous les voyageurs j’ai moi aussi profité de ma venue ici pour faire un safari dans l’un des parcs nationaux, pour naviguer sur le mythique Zambèze et pour admirer les célèbres et sublimes chutes Victoria. Contre toute attente, face à ces sites si touristiques, la ville de Ndola est restée un très bon souvenir de mon séjour. Elle est le prototype parfait de la ville 100% zambienne. Pas surfaite pour deux sous, j’y ai goûté à la vie typique et authentique telle qu’elle s’écoule réellement en Zambie. J’ai vécu une sorte de plongeon dans la vie sociale, découvrant l’organisation du quotidien, les problèmes que rencontrent les habitants. En résumé je conseille à tous de venir à Ndola pour s’immerger dans la vie locale, ressentir et comprendre le quotidien des Zambiens. Ndola est le laboratoire idéal pour une telle expérience.

 

A Ndola

Perdre les sens sur les marchés

Mieux que le hasard des rues ou que les rencontres aléatoires, les marchés sont le cœur de la vie en Afrique. Venu à Ndola pour voir la vie réelle loin des artifices des sites plus touristiques, c’est sur les marchés de la ville que j’ai trouvé ce que je recherchais.

Au milieu des étals avec des couleurs plein les yeux, des odeurs plein les narines, de nouvelles saveurs qui affolent les papilles, le bruit des conversations et des négociations endiablées dans les oreilles, ce sont tous vos sens qui sont mis à contribution. Jamais au cours de mon séjour je ne me suis senti plus en Zambie qu’ici. C’est le bonheur de la vie simple, une expérience du vrai, du typique et de l’authentique. Ce sont des secondes qu’il faut savoir vivre et apprécier.

David Debrincat
896 contributions
Mis à jour le 31 mars 2016