Nous restons à votre écoute du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00
Mon espace personnel
Service voyageur
Nous restons à votre écoute du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00

Se perdre dans la Casbah d'Alger

De passage dans la capitale pendant votre voyage en Algérie, il n’y a pas de meilleure manière pour découvrir la véritable atmosphère d’Alger que de se perdre dans les ruelles tortueuses de la Casbah.

L’âme de la ville

De nos jours, il est impensable au cours d’un voyage en Algérie de se rendre dans la capitale sans aller dans la vieille ville, la Casbah. De mon propre avis, nul ne peut prétendre connaitre Alger sans avoir mis les pieds dans ces ruelles tortueuses. C’est ici que réside l’âme de la ville, ici que se sont déroulés quelques drames, ici aussi que se sont écoulées quelques heures sombres de l’histoire du pays.

La Casbah se découvre en gagnant les hauteurs. Elle s’étend sur un triangle de 50 hectares et ce sont près de 50 000 habitants qui vivent ici. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la vieille ville n’a pas été épargnée par les drames au fil des ans. L’incendie du palais de la Jenina en 1844, les drames des années 1950 et 1990 quand les islamistes se cachaient ici, le tremblement de terre de 2003 ont véritablement forgé le caractère, le visage, l’identité et l’atmosphère de la Casbah.

 

Dans la Casbah d'Alger

Se perdre dans ses ruelles

Pour visiter la Casbah pendant votre séjour dans la capitale algérienne, je pourrais vous conseiller de vous faire accompagner par une personne qui connait les lieux mais il serait très dommage de ne pas vous perdre au hasard des ruelles tortueuses qui montent vers la citadelle. Les deux possibilités sont donc intéressantes à combiner !

Il n’existe aucun parcours particulier à suivre. Il faut simplement se laisser aller. Tournez deux fois à gauche, partez trois fois vers la droite, revenez sur vos pas, suivez des enfants qui jouent, essayez de retrouver la mosquée d’où s’échappe le chant du muezzin. N’évitez pas les rencontres, ne refusez pas les invitations à discuter autour d’un thé à la menthe.

Le seul conseil que je peux vous donner est de commencer par la ville basse qui est la plus animée. Là se trouvent les marchés, les stands de rue, les petites échoppes. Plus vous grimpez vers la ville haute et plus vous vous retrouverez au calme. Vous pourrez aller ainsi de façades délabrées en portes mystérieuses durant de longues heures sans jamais vous lasser. Le tout est si typique et si unique que la Casbah est classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

David Debrincat
896 contributions
Mis à jour le 4 avril 2016