Mon espace personnel

Bobo-Dioulasso

Guide de voyage Burkina Faso

Infos pratiques sur Bobo-Dioulasso

  • Lieu ou Monument religieux
  • Artisanat
  • Patrimoine Mondial de l'Unesco
5 / 5 - 2 avis
Comment y aller ?
A 4 h de car de Ouagadougou
Quand partir ?
Eviter avril-mai
Durée minimum
Un jour

Avis des voyageurs sur Bobo-Dioulasso

Aude Michelet Grand Voyageur
114 avis rédigés

Bobo-Dioulasso  est la deuxième ville du Burkina Faso.

Mon conseil :
Prendre le temps de découvrir l’artisanat local.
Mon avis

Je trouve que Bobo-Dioulasso ressemble à Ouaga en plus petite. Je suis restée admirative devant la façade inhabituelle de la grande mosquée. Les vieux quartiers sont remarquables. Il y règne une ambiance agréable.

J’ai découvert aussi le travail des bronziers. On a vraiment envie de ramener des statues élancées. Il y a aussi des fabricants d’instruments de musique traditionnels. C’est intéressant de voir comment sont fabriqués les djembés. Si le problème de la déforestation pose question, la façon de tendre la peau sur les troncs est unique. J’ai vu aussi la manière dont sont assemblés les balafons. J’ai apprécié ces découvertes d’artisanat à Bobo-Dioulasso, qui rendent le séjour au Burkina Faso plus authentique. On ne se rend pas forcément compte de tout le travail qu’il y a derrière.

La ville compte aussi un grand marché qui est considéré comme l’un des plus beaux d’Afrique. En effet, j’ai aimé la diversité des produits.

Elodie Arnouk Grand Voyageur
43 avis rédigés

Bobo-Dioulasso est un haut lieu de la culture et de l'artisanat burkinabé. Deuxième ville la plus importante du pays, elle séduit par sa fraicheur (comparée à Ouagadougou) et sa douceur de vivre.

Mon conseil :
Prévoyez de rester plusieurs jours à Bobo-Dioulasso pour profiter des nombreux concerts et festivités qu'elle a à offrir. Rencontrez les musiciens, les artisans... puis partez aux cascades de Karfiguéla ou à la Guinguette (plus proche) pour vous baigner.
Mon avis
Si Ouagadougou vous a semblé étouffante, Bobo-Dioulasso vous réconciliera avec les grandes villes burkinabées. 
Je recommande, comme à Ouaga, de faire un détour par le Centre Culturel Français dont la programmation d'artistes locaux et de films en plein air remplira vos soirées. Du côté des visites, la mosquée et la gare de Bobo-Dioulasso sont célèbres pour leur architecture, le musée de la musique présente de nombreux instruments locaux (Bobo étant la ville du Balafon). 

J'ai aimé me promener sur les marchés et également aller à la découverte des artisans. Il est possible de ramener en souvenir un balafon personnalisé si vous restez suffisamment longtemps sur place pour que l'artisan le fabrique. Sinon, reportez vous sur les bijoux, les bronzes et les sabres touaregs. La négociation fait intégralement partie du processus de vente en Afrique, profitez-en !

Depuis Bobo, partez à la découverte de Banfora et sa région (cascades, parc de Nazingua, falaises, Pics de Sindou)... Comptez 2 jours en ville et une semaine pour explorer les environs, si votre planning vous le permet. 

Circuits et séjours Bobo-Dioulasso