Mon espace personnel

Entre l’océan et les montagnes, pour observer les baleines

Pas besoin de se ruiner pour apprécier la beauté de Big Sur et de ses environs, mais il faut prendre son temps pour apprécier, plus que les paysages, le rythme relaxant de la vie au bord de l’océan.

Au nord de Big Sur : Point Lobos et les plages

Après avoir passé la ville pour millionnaires mais néanmoins adorable de Carmel, on peut faire une première étape dans la réserve de Point Lobos . L’entrée du parc est payante mais pas excessive et offre des balades sur les falaises et dans la forêt qui aboutissent à des points de vue magnifiques sur la baie de Monterey qui constitue un refuge naturel pour les baleines.

De part et d’autre de Point Lobos, la route donne accès à des plages, payantes ou non, mais on gagne à être patient et courageux, car une fois dans Big Sur, les plages secrètes au creux des falaises vous feront regretter de vous être arrêté plus tôt.

Big Sur et le Julia Pfeiffer Burns State Park

En continuant, on atteint Big Sur, et le parc de Julia Pfeiffer Burns, dans lequel on peut admirer une forêt de séquoias géants. Le parc continue en longueur sur la côte et donne accès aux chutes d’eau de McWay du côté droit de la route. L’entrée n’est payante que si vous choisissez de vous garer sur le parking, et en plus d’admirer la plage en contrebas, arrosée par une chute d’eau sortant de la falaise, vous aurez sans doute la chance d’observer quelques baleines qui trouvent refuge dans cette crique tout au long de l’année. 

McWay Cove

Pour vous reposer et vous cultiver, prenez le temps de vous arrêter à la bibliothèque Henry Miller qui célèbre l’œuvre du grand écrivain qui avait choisi Big Sur pour se retirer pendant plusieurs années dans la nature et la solitude.

Big Sur hors des sentiers battus

Une fois passée la ville de Big Sur et les limites des parcs, l’aventure est loin d’être finie et les paysages grandioses n’en finissent pas. Si vous restez plusieurs jours, vous pouvez réserver une place dans un camping, mais pour sortir des sentiers battus on peut bifurquer sur Nacimiento Road juste au sud de Santa Lucia où chaque tournant offre une aire de camping sauvage parfaite pour s’endormir et se réveiller face à l’océan pacifique et au milieu des montagnes.

Enfin en suivant la route vers le sud, des voitures garées au bord de la route vous indiqueront quels chemins prendre vers les falaises pour découvrir une des plages cachées de Big Sur dont la beauté justifie l’effort pour y accéder.

Claire Perrin
115 contributions
Publié le 8 janvier 2015