Destinations
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Un tour dans la pampa et la selva depuis Rurrenabaque

Aux portes de l’Amazonie, la ville de Rurrenabaque et son atmosphère de bout du monde est le point de départ idéal pour passer quelques jours dans la pampa ou dans la selva pendant votre voyage en Bolivie. Avant l’aventure vous devez déjà choisir avec quelle agence partir.

Choisir son agence

La réussite de votre expédition dépend essentiellement de l’agence qui vous accompagnera pour ces quelques jours. Une fois arrivés à Rurrenabaque, vous aurez le choix entre une vingtaine d’agences différentes. Toutes proposent grosso modo le même programme mais vous pourrez aussi facilement le faire adapter selon vos préférences et vos attentes. Dans tous les cas il est très important que vous fassiez le tour et que vous en compariez plusieurs. Voyez ainsi les prix proposés, les programmes prévus, profitez de cette première entrevue pour juger du sérieux de votre interlocuteur. L’idéal reste de consulter les touristes que vous pourrez croiser dans la rue. Certains rentrent peut-être de leur tour. Demandez-leur s’ils en sont contents. Leur avis est la meilleure source d’information. En règle générale n’acceptez pas les offres de ceux qui vous accosteront dans la rue. Allez directement dans les agences qui ont pignon sur rue et méfiez-vous toujours des tarifs trop attractifs.

Dans la pampa

Tout commence par trois heures de pirogue pour remonter le río jusqu’au campement. Vous aurez l’impression d’être en safari. Sans cesse vous observerez des animaux dans l’eau ou sur les berges. Enormément d’alligators, de caïmans noirs qui s’attaquent à l’homme, des poissons qui sautent, des tortues qui prennent le soleil à la queue-leu-leu, d’énormes capibaras sorte de mélange entre le cochon d’Inde et l’hippopotame, des myriades d’oiseaux, des singes, des dauphins roses et avec un peu de chance, le terrible anaconda. Le soir après être allé admirer le splendide coucher de soleil sur la pampa vous glisserez sur les eaux du río dans la nuit noire. En allumant vos frontales vous verrez des dizaines de paires d’yeux briller. Ce sont des alligators. Le lendemain sous un soleil de plomb vous marcherez jusqu’au lac aux anacondas et cobras pour tenter de dénicher l’un de ces spécimens. Pour finir votre séjour dans la pampa, votre guide vous emmènera à la pêche aux piranhas. Le midi vous pourrez déguster ceux que vous êtes parvenus  à attraper.

Vue sur la selva

Dans la selva

Pour vous enfoncer dans la selva vous embarquerez directement depuis le petit port de Rurrenabaque et remonterez le río durant trois heures jusqu’à être assez loin dans le parc Madidi. Là vous accosterez sur une sorte de plage de sable gris et vous monterez vous-même votre propre camp pour les prochains jours. Il faudra probablement défricher l’endroit, découper d’immenses bambous à grands coups de machette, fabriquer des cordes à l’aide de lianes, poser des bâches au sol, des matelas, accrocher les moustiquaires, c’est prêt. Vous voilà donc dans un monde qui vous est sûrement totalement inconnu. Vous aurez tout à apprendre ici, un peu comme un nouveau-né. Ici tout et n’importe quoi peut être super dangereux, la plante la plus insignifiante devenir mortelle. Pendant les prochains jours vous apprendrez à reconnaitre les arbres, trouver les écorces qui éloignent les moustiques, goûter aux termites, voir des milliers d’insectes, d’énormes mygales, de toutes petites fourmis capable de vous donner une fièvre insupportable, un puma ou un jaguar et tant de chose encore que chaque séjour dans la selva est une expérience unique.

David Debrincat
896 contributions
Mis à jour le 11 août 2015