Mon espace personnel

Cankuzo, sur la trace des premiers chrétiens

Le Burundi, petit pays d’Afrique de l’est, situé dans la région des grands lacs, compte 18 provinces. La ville de Cankuzo est la capitale de la province du même nom, d’une superficie de 1 965 km2 et d’une population de 210 000 habitants. Le Cankuzo, à l’est du pays, est limitrophe de la Tanzanie.

Se rendre à Cankuzo

Il est possible de rejoindre la ville de Cankuzo en transports publics comme avec sa voiture. Il faut compter environ 5 h de route depuis la capitale, Bujumbura. Des compagnies de bus desservent cette destination pour environ 10 000 BIF, mais il est aussi possible de s’y rendre en minibus, trajet plus compliqué mais moins cher.

Il y a sur place de nombreux petits hôtels dont les chambres ne coûtent rien mais où le service peut laisser à désirer. Il n’y a pas besoin de réserver, le mieux est de voir directement sur place l’état des chambres et de changer d’endroit si cela ne vous plaît pas. Les Burundais peuvent être très exigeants et n’hésitent pas à demander à ce que les serviettes ou les draps soit changés ou à faire le tour des chambres pour choisir la plus propre. Vous pouvez en faire autant. Si vous souhaitez quelque chose de plus haut de gamme, l’Hôtel Agora, construit récemment et tenu par un riche propriétaire burundais, est fait pour vous. La nourriture est bonne, mais le service un peu long.

Un patrimoine historique et religieux

La ville de Cankuzo a été construite autour d’un marché assez grand, qui a été rénové récemment grâce à des fonds de la Banque Mondiale. La région est connue pour son activité commerçante ancienne et son immigration récente. Le Swahili est assez répandu dans la commune.

La ville, située sur un plateau, entourée par les montagnes et le parc national de Ruvubu, ne manque pas de charme. En plus de l’activité commerçante et du marché où vous trouverez du miel et du charbon à bon prix, Cankuzo est connue pour son patrimoine historique et religieux. La paroisse de Muyaga, située à 4 km du centre ville, accessible par une route en très mauvais état, est la plus ancienne du pays. Elle fut construite en 1896 (originellement à Misugi) par les pères missionnaires. A gauche en entrant dans l’Eglise, se trouve la croix de Musigi, symbole de la naissance du Burundi chrétien à la fin du XIXe siècle.

L'Eglise de Muyaga

A voir, A faire

Après avoir visité Cankuzo et son marché, je me suis rendue à la paroisse de Muyaga, la plus vielle implantation chrétienne du pays, créée par le père hollandais Johannes Michael Van der Burgt. Aujourd’hui encore l’église est très active et accueille un imposant complexe éducatif. Les sœurs y fabriquent une boisson alcoolisée connue dans le pays, appelée «  vin de citron » ou « vin de gingembre » sans pour autant avoir le moindre goût de vin.

Le marché de Shinge vaut aussi le déplacement. Situé à une trentaine de kilomètres de Cankuzo, le marché au bétail, qui accueille de nombreux éleveurs venus de Tanzanie, est un passage obligé pour les habitants de la région. Il a su me charmer par sa joyeuse animation.

Si vous êtes venus avec un 4X4, vous pourrez faire un tour dans le parc national de Ruvubu qui accueille des centaines d’espèces animales et végétales ainsi que des paysages très beaux et très variés. Si ce n’est pas le cas, vous pourrez toujours vous balader autour du gîte de Gasave.

Loleh Rustenholz
54 contributions
Mis à jour le 5 avril 2016