Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Burundi

A quels prix vous attendre lors d’un séjour au Burundi ?

Le Burundi est un pays peu étendu compte tenu de l’importance de sa population. En 2015, il était considéré comme le pays le plus pauvre du monde par rapport de son PIB. Cependant, comme dans nombre de pays d’Afrique, l’écart des revenus entre les différentes couches de la population est très grand. Il est donc souvent difficile pour les voyageurs de se rendre compte des prix que l’on peut rencontrer sur place. Voici quelques infos afin de préparer au mieux le budget de votre voyage au Burundi.

Le niveau de vie des populations locales

En moyenne, un habitant du Burundi gagne 20 $ par mois, contre 140 $ en moyenne en Afrique. 90% de la population y vit de l’agriculture mais les parcelles, très exiguës, sont de moins en moins fertiles. Le pays fait parti des 15 pays qui ont les taux de chômage les plus importants du monde. Les loisirs et les activités culturelles y sont très peu développés. Les Burundais ont appris à se satisfaire de très peu et à s’arranger avec ce qu’ils ont. De temps en temps, certains s’offrent quand même un petit plaisir en allant boire une Primus Ikagne au cabaret.

Le niveau de vie des expatriés

La grande majorité de la population étrangère qui se trouve au Burundi est présente pour des raisons professionnelles et non pour le tourisme. Elle vient, le plus souvent, des pays du nord et a des attentes « européennes » en matière de services. A la population étrangère s’ajoute la fraction la plus aisée de la population burundaise. Il y a donc, à l’opposé de la population décrite plus haut, une autre qui dispose de gros moyens et qui a envie de les utiliser.

Quelques idées de prix

L’écart entre les prix est donc, comme l’écart entre les populations, très important. Pour manger, vous en aurez pour 2500 BIF (un peu plus d’1 €) si vous allez au marché, 3 000 BIF (1,50 €) si vous allez dans un restaurant local à l’intérieur du pays et de 170 000 BIF avec la bouteille de vin à 130 000 BIF (85 €) si vous vous asseyiez à l’une des meilleures tables de la capitale.

Les transports publics en ville sont très peu chers : 300 BIF (0,20 €) pour les minibus, 1 500 BIF (moins d’1 €) pour les taxis-motos et 2 000 BIF (1 €) pour les taxis. Pour les déplacements à l’intérieur du pays, il faut compter 10 000 BIF (5 €) pour aller à l’autre bout du pays en bus et environ 40$ (37 €) la journée pour une location de voiture.

Entrée d'un hotel de luxe à Bujumbura

Pour se loger, les prix varient entre 5 000 BIF (2,50 €) la nuit pour un petit hôtel insalubre de Muramvyia à l’intérieur du pays, à 500$ (463 €) la nuit pour une suite dans un hôtel de luxe à Bujumbura.

Loleh Rustenholz
54 contributions
Mis à jour le 5 avril 2016
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage