Mon espace personnel

Plongée dans le golfe de Tadjourah depuis Moucha et Maskali

Rien de plus simple que d’organiser une excursion vers les îles Moucha et Maskali depuis le port de Djibouti, ou celui de Tadjourah… Ces petites îles qui ferment le golfe de Tajourah sont situées à moins de 20 km de la capitale, à près de 30 km de Tadjourah.

Des îlots désertiques… qui accueillent un centre de plongée

Comme Maskali, Moucha ne compte que quelques habitants. Pourtant, vous pouvez y passer la nuit dans un bungalow et vous y restaurer au Lagon bleu, qui est avant tout un centre de plongée. Au fil de l’histoire, ces îles ont eu des fonctions variées – caches d’armes ou centre d’isolement sanitaire ! – mais elles n’ont jamais été délaissées, car leur situation à l’entrée du golfe de Tadjourah en faisait des sites stratégiques.

Aujourd’hui, elles sont tout à fait accessibles, et idéales pour se baigner, paresser sur la plage tôt le matin ou tard le soir, et surtout pour pratiquer des activités balnéaires comme la plongée, mais aussi le ski nautique ou le canoë.

Bungalows de l'île Moucha

Aigrettes et requins baleines !

Outre de belles plages de sable fin, ces îlots rocheux abritent de surprenantes mangroves, des forêts de palétuviers qui plongent leurs longues racines dans les eaux salées. Elles dissimulent une faune insoupçonnée à Djibouti : de nombreux oiseaux comme des pélicans et des aigrettes, mais aussi des mangoustes, des crabes, des oursins… et des poissons !

C’est en effet sous l’eau que le paysage est le plus beau ! Dans ces fonds sous-marins peu fréquentés des plongeurs, les récifs de corail sont parfaitement préservés et visités par des milliers de poissons, du poisson-clown au requin baleine…

Marie TSOUNGUI
219 contributions
Mis à jour le 6 avril 2016