Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Covid-19 - Réouverture des frontières :en savoir plus
Djibouti

Culture et Découverte à Djibouti

Le Goubbet al-Kharab, « le gouffre des démons »

Le Goubbet al-Kharab, « le gouffre des démons »

Deux cratères noirs aux sommets arrondis semblent avoir été jetés comme de simples cailloux par des Géants dans le Goubbet al-Kharab, au fond du golfe de Tadjourah… À moins qu’ils ne soient les portes d’entrée des enfers, où sommeillent des démons, comme l’indique son nom…. Toutes les légendes sont permises pour expliquer l’origine de ces deux volcans.
Marie TSOUNGUI6 avril 2016
Récit de voyage
Plongée dans le golfe de Tadjourah depuis Moucha et Maskali

Plongée dans le golfe de Tadjourah depuis Moucha et Maskali

Beaucoup plus accessibles que l’archipel des Sept Frères, les deux îles voisines Moucha et Maskali, au large de la capitale, sont également des lieux de plongée à découvrir. On peut y observer des récifs de corail très bien préservés, des poissons variés et des épaves parfois anciennes !
Marie TSOUNGUI6 avril 2016
Récit de voyage
Les paysages extraordinaires du lac Abbé

Les paysages extraordinaires du lac Abbé

Parmi les paysages extraordinaires que vous découvrirez lors de votre voyage à Djibouti, ceux qui entourent le lac Abbé, à la frontière sud-occidentale du pays, sont tout simplement fascinants ! Après un long voyage à travers le désert, on arrive en effet sur les rives de ce lac parsemées de cheminées comme sculptées dans le calcaire…
Marie TSOUNGUI6 avril 2016
Récit de voyage
Les jardins d’Ambouli, au cœur de la capitale

Les jardins d’Ambouli, au cœur de la capitale

Dans un pays aussi aride que Djibouti, le moindre espace vert, le moindre carré de pelouse revêt une dimension particulière, à la façon d’une oasis dans le désert. C’est pourquoi le quartier d’Ambouli, où se nichent plusieurs jardins, attire les visiteurs en quête de fraîcheur.
Marie TSOUNGUI6 avril 2016
Récit de voyage
La forêt du Day, une « forêt fossile » à préserver

La forêt du Day, une « forêt fossile » à préserver

L’existence d’une forêt à Djibouti semble tout simplement douteuse, tant le pays est aride et la végétation rare et réduite à sa plus simple expression. C’est pourquoi la forêt du Day, située sur les versants des monts Goda, est un espace fragile à préserver, devenu parc naturel national dès 1939.
Marie TSOUNGUI6 avril 2016
Récit de voyage
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage