Mon espace personnel

Les plus beaux lacs du pays

Généralement un voyage au Gabon est motivé par le désir de découvrir un pays authentique, d’aller à la rencontre d’une biodiversité extraordinaire ou de profiter de la sublime côte Atlantique. Le pays possède un autre trésor, ses nombreux lacs.

Des lacs magnifiques

Comme la très grande majorité des touristes, quand j’ai moi-même songé à partir en voyage au Gabon, je dois avouer que dans un premier temps je n’avais pas songé à découvrir le pays en allant de lac en lac. Pour moi le Gabon est avant tout une biodiversité incroyablement riche, une population adorable et attachante. Pourtant, en me penchant un peu plus sur la préparation de ce périple, je me suis rapidement rendu compte que le pays possède un autre grand intérêt touristique, ce sont ses nombreux lacs.

Sans vouloir faire un classement des plus beaux ou des moins intéressants, je dirais simplement que certains méritent réellement le détour, d’autres constituent une halte agréable si vous vous retrouvez dans les alentours. C’est ainsi le cas du lac Kivoro. Tout au sud-ouest du pays, la région Nyanga s’avère être un lieu de pause idéal pendant une découverte des environs de Tchibanga.

Au sud-est, dans la région du Haut-Ogooué, près de la petite ville de Léconi, les paysages sont vraiment magnifiques. Je suis venu ici plutôt pour les canyons mais je garde un excellent souvenir des panoramas sublimes que j’ai pu admirer au lac des Caïmans, au lac bleu de Souba, au lac bleu de Kayié et au lac Lamini. Ils sont assez proches les uns des autres et si vous disposez de peu de temps devant vous, vous pourrez quand même tous les voir en une seule journée.

 

Au Gabon

De vrais trésors du Gabon

Place à présent au véritable trésor du genre. Pour découvrir la sublime région des lacs, vous devrez vous rendre à Port-Gentil ou à Lambaréné. Il faut au moins arriver la veille pour négocier la navigation du lendemain avec un piroguier. Le mieux reste de faire la balade durant la saison sèche et de toujours prévoir de quoi se protéger du soleil et des moustiques. Au fil de l’eau, avant d’atteindre les premiers lacs, vous pourrez observer la faune, voir comment la vie s’organise le long du fleuve et même pratiquer la traditionnelle pêche à la senne.

Les lacs sont au nombre de six. A peine à 30 minutes de Lambaréné, le lac Zilé possède de grandes dimensions. Il ne mesure pas moins de 7 km sur 2 et possède quelques îles comme par exemple celle au Fétiche et celle d’Etougué où se développe l’écotourisme. Le lac d’Evaro se trouve après une heure de navigation depuis Lambaréné. Tout autour la vie est bien paisible et il est très agréable d’y bivouaquer. Le lac Déguélié est tout petit et son charme s’offre au visiteur qui veut bien lui accorder un peu de temps. Au contraire, le lac Onangué est immense. Ses 160 km2 ne manquent pas de charme eux non plus. Enfin terminons avec le lac Azingo. En ouvrant bien les yeux, vous aurez peut-être la chance de voir des hippopotames. Là aussi vous pourrez vous essayer à la pêche à la senne. A ce sujet, puisque c’est moi qui vous ai donné l’information, j’attends en retour l’invitation pour déguster le produit de vos essais.

David Debrincat
896 contributions
Mis à jour le 7 avril 2016