Mon espace personnel

Song Köl, lac perdu dans les montagnes du Kirghizstan

Song Köl est mon coup de cœur du Kirghizistan, j’ai été impressionnée par la beauté du lac niché entre de hautes montagnes. Allez découvrir ces villages de nomades et vivez une expérience unique dans l’infini des steppes kirghizes.

Petit séjour chez l’habitant

Grâce au CBT (Community Based Tourism), réseau de tourisme communautaire au Kirghizistan, vous avez l’opportunité de vivre une expérience authentique en dormant chez l’habitant ou en effectuant une randonnée à cheval avec un guide local. Depuis Kochkor, je suis partie en voiture jusqu’au lac Song Köl. Sur les trajets, les paysages sont extraordinaires.

Continuez l'itinéraire à cheval

Les férus d’équitation pourront faire le trajet à cheval, c’est même beaucoup plus sympa de s’y rendre ainsi . Personnellement, j’y suis allée en plein hiver, il faisait déjà autour de -10°C et faire trois jours de cheval par cette température est disons… un défi. Après deux heures de trajet sur une route pentue et cabossée, à parcourir des steppes, des cols de montagnes enneigés, nous arrivons par la vallée de Kilenche où le spectacle est magique. Nous apercevons au loin le lac de Song Köl.

Nuitée au bord du lac

Nous arrivons au lac où la vue est impressionnante avec les steppes à perte de vue et, au bord de l'eau, un petit camp de yourtes. Nous repartirons après notre séjour avec la famille au village car l’hiver est trop rude ici pour rester, ce sont donc les derniers jours de la saison dans cet endroit.

C’est la première fois que je ressens ce sentiment d’immensité au milieu des troupeaux de moutons avec en arrière un lac bleu-transparent. Nous sommes mi-octobre, il fait déjà très froid. Nous partageons les repas cuisinés par la famille le soir dans la yourte. Nous sommes accompagnés d’un autre couple de voyageurs. C’est l’opportunité d’échanger sur les bons plans au Kirghizistan. Nos hôtes nous ont cuisiné du poisson, fraîchement pêché l’après-midi dans le lac, un délice !

Après un coucher de soleil sublime, un dîner digne d’un restaurant étoilé et quelques parties de cartes endiablées, nous prenons notre courage à deux mains pour sortir de la yourte et laisser place à la magie des étoiles. Au programme des étoiles filantes par dizaines et des vœux aussi !

Tourisme communautaire

Grâce au CBT, j’ai pu vivre cette expérience inoubliable, mon plus beau souvenir d’Asie Centrale. En plus vous payez directement au CBT et l’argent est redistribué à la communauté qui vous accueille dans l'optique d’un tourisme équitable.

Ines Sancelot
35 contributions
Mis à jour le 9 mars 2016