Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Une balade à Bamako

Souvent considérée par les visiteurs et ceux qui connaissent un peu le continent comme la plus authentique des capitales africaines, Bamako se découvre 24 heures sur 24. Il suffit simplement d’adapter ses activités au moment de la journée. 

Que faire à Bamako dans la journée ?

La grande majorité des visiteurs qui arrivent dans la capitale Bamako au cours de leur voyage au Mali n’ont généralement qu’une seule idée en tête, c’est de la quitter. Parce que d’après eux elle n’est pas la ville la plus intéressante et que plus loin les attendent Djenné, Mopti, Tombouctou ou encore la falaise de Bandiagara. Là je vous dis stop. Pour avoir moi-même parcouru le pays, je peux vous dire haut et fort que Bamako mérite que l’on s’y attarde. Accordez-moi une journée, je vous accompagne et vous prépare un programme.

Pour commencer nous allons au hasard des rues. Partout des vendeurs ambulants sont là pour nous aider à choisir un petit déjeuner bien typique, bien local. Après avoir pris quelques forces, il faut se lancer dans une petite grimpette jusqu’au sommet de la colline de Kouloba. De là-haut, la capitale s’étale sous vos yeux. Vous comprenez ainsi mieux la configuration et l’étendue de Bamako. En redescendant il faut sans plus attendre se rendre sur l’un des grands et nombreux marchés de la ville. Vous pouvez commencer par faire quelques emplettes, choisir un masque ou une statuette. Attention, le marchandage est la règle, il fait partie du jeu.

A l’heure du déjeuner il faut s’attabler dans un petit restaurant de rue et goûter à l’une des spécialités locales. Pour moi ce sera un mafé. Vous n’aimez pas les arachides ? Prenez plutôt un poulet yassa. Le ventre plein, l’après-midi peut être entièrement consacrée à nourrir l’esprit. Vous avez largement le temps de commencer par le petit musée Muso Kunda consacré à la femme malienne puis de finir la journée au musée national du Mali.

A Bamako

Bamako by night

Ne me dites pas que vous êtes déjà fatigués. Il est impensable de séjourner à Bamako sans goûter à ses nuits. Elles sont si célèbres que le couple de chanteurs Amadou et Mariam y ont même consacré une chanson. Une douche rafraichissante, un coup de parfum et en piste. Dès la tombée de la nuit la population locale a pour habitude de rejoindre les maquis. Ce sont des bars où se déroulent des concerts et dans lesquels il est possible de boire, de manger et de danser. C’est le lieu de rendez-vous populaire par excellence. Vous y trouverez une ambiance 100% africaine.

Pour des nuits plus chics il faut choisir l’une des boîtes de nuit à la mode. Demandez à n’importe qui dans la rue ou n’importe quel chauffeur de taxi, chacun saura vous indiquer le lieu du moment. Vous y croiserez surtout des expatriés et la jeunesse dorée du pays. L’ambiance est un peu moins décontractée, un peu pus guindée selon les établissements mais l’expérience vaut elle aussi d’être vécue.

David Debrincat
896 contributions
Mis à jour le 7 avril 2016