Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Covid-19 - Réouverture des frontières :en savoir plus
Dionwar

Dionwar (Sénégal)

Infos pratiques sur Dionwar

  • Rencontres locales
  • Plage / Station Balnéaire
  • Réserve naturelle / Observation de la Faune / Safari
  • Île
  • Rivière / Fleuve
  • Tourisme Responsable
  • Hors des sentiers battus
5 / 5 - Un avis
Comment y aller ?
À 30 min en pirogue depuis Djiffer
Quand partir ?
Toute l'année
Durée minimum
1 à 2 jours

Avis des voyageurs sur Dionwar

Marie TSOUNGUI Grand Voyageur
219 avis rédigés

Petit village du Siné Saloum, situé face à la pointe de Sangomar, Dionwar est peuplé de pêcheurs sérères. Le rythme des vagues, l’isolement insulaire, les paysages marécageux et la richesse de l’écosystème contribuent à sa douceur de vivre.

Mon conseil :
À Dionwar, laissez-vous entraîner par les habitants à la découverte du village : les enfants vous prendront par la main, les artisans vous inviteront à admirer leurs productions, les femmes à piler avec elles le mil…
Mon avis

En parvenant à Dionwar en pirogue depuis Djiffer, au bout de la pointe de Sangomar, j’ai aussitôt ressenti un certain apaisement, certainement lié au caractère insulaire du village. Ne pas manquer cette expérience lors d’un séjour au Sénégal. Le trajet en pirogue avait été l’occasion d’une belle rencontre avec le milieu naturel : l’océan, au loin sur la droite ; les mangroves et les bolongs (des chenaux d’eau salée) de l’embouchure du Saloum, englobés dans le Parc national du delta du Saloum ; la faune, d’une diversité incroyable avec ses innombrables espèces de poissons et d’oiseaux, ses lamantins et ses dauphins…

L’arrivée dans le village a été une expérience tout aussi agréable : à peine débarquée, j’étais entourée d’une nuée d’enfants à la fois curieux et souriants. En me promenant le long de la plage, j’ai pu observer les pêcheurs qui, partis au petit matin, étaient déjà revenus et réparaient leurs filets. À l’ombre des cocotiers, sur la plage couverte d’amas de coquillages, j’ai paressé quelques heures.

Puis je me suis promenée au cœur du village, ce qui m’a donné l’occasion d’échanger avec les villageois… J’ai répondu à l’invitation d’une femme qui me proposait de manipuler le lourd pilon qui lui servait à écraser le mil. Et j’ai pris de très belles photos, après avoir sympathisé avec des enfants et des vieillards.

Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage