Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Road Trip à moto au Bénin : l'authentique route des pêches

De Cotonou à Ouidah, s'étend la célèbre "route des pêches", un cordon de sable reliant ces deux villes. Quarante kilomètres avec d'un côté la plage et de l'autre des cocotiers et des champs, quelques villages à traverser ici et là et vous êtes dans un site naturel que vous ne pourrez pas oublier. L'aventure commence quand la terre choisit la vitesse de votre avancée sur cette route aux milles surprises.  
Amateurs de road trip à moto, c'est une journée incontournable au cours d'un voyage au Bénin !

Au départ de Cotonou

Quitter Cotonou, la ville de l'agitation, pour se rendre à moto sur "cette piste de terre", cette route des pêches où parfois l'on peine à avancer, où le calme et la tranquillité vous remplissent, le contraste est fou. Longer la zone côtière ouest du Bénin en deux roues est une véritable aventure. 

La plage et la cocoteraie, voilà comment on résumerait cette route qui offre aux voyageurs un paradis sauvage. Les plages ne sont que très peu aménagées et peu fréquentées ; on s'imprègne totalement de la nature qui nous entoure. Le charme a opéré tout de suite lorsque j'ai parcouru cette route des pêches car c'est justement cette terre rouge qui m'a salie, ce vent qui m'a poussée, cette mer agitée qui m'a impressionnée et cette histoire africaine dont on s'imprègne et qui fait partie intégrante des lieux. 

Vous pourrez vous arrêter où vous le souhaiterez pour vous baigner, observer les pêcheurs sur l'eau ou encore lézarder sur les plages sauvages. Pas toujours très propres certes, mais désertes. 

La plage de Ouidah

Quelques vendeuses parsèment le chemin et vous vendront toutes sortes de mets. Les villages que l'on croise rassemblent majoritairement des pêcheurs. Vous pourrez vous arrêter manger de délicieux poissons fraîchement pêchés du matin et cuisinés à la béninoise ! Vous pourrez sans souci faire de la pirogue, rencontrer les locaux, vous familiariser avec des techniques de pêches ancestrales, voir la mangrove,...

Une route bientôt bouleversée ?

Malheureusement ou heureusement, tout dépend de quel côté on se place, le tourisme s'installe progressivement dans la région et un projet d'aménagement de grande ampleur serait en route. Des hôtels, des commerces, des infrastructures de loisir seraient prévus et formeraient, dans le futur, une grosse station balnéaire. Peur de voir la route bitumée, peur de perdre des villages typiques ou encore des vestiges du temps des traites, certains sont inquiets mais le développement du tourisme au Bénin peut peut-être débuter par l'attrait touristique que procure cette magnifique côte. Pour ma part, de ce que j'en ai vu lors de mon séjour au Bénin, ces quelques "complexes" touristiques étaient peu nombreux et se mélangeaient bien avec le cadre naturel qu'offre la route des pêches

Culturellement, l'arrivée dans la ville de Ouidah est forte historiquement. Comme une traversée dans le temps et un hommage lorsqu'on arrive à la porte du Non Retour. Un seul conseil : y rester, s’imprégner de l'histoire de l'esclavage en Afrique et se mêler à la population béninoise si accueillante. 

Claire Guerin
124 contributions
Mis à jour le 25 mars 2016