Covid-19 - Découvrez où il est possible de voyager
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Pointe Noire

Pointe Noire (Congo)

Infos pratiques sur Pointe Noire

  • Rencontres locales
  • Plage / Station Balnéaire
  • Port
  • Lieu ou Monument religieux
  • Artisanat
  • Lieu ou Monument historique
  • Indispensable
4 / 5 - 2 avis
Comment y aller ?
À 12 h de train depuis Brazzaville
Quand partir ?
Toute l'année
Durée minimum
2 à 3 jours

Avis des voyageurs sur Pointe Noire

Marie TSOUNGUI Grand Voyageur
219 avis rédigés

Deuxième ville du Congo par sa population, Pointe-Noire rivalise avec Brazzaville pour le titre de capitale économique… avec des arguments de poids : des ressources pétrolières off shore et un port maritime.

Mon conseil :
Pointe-Noire est une ville idéale pour passer quelques jours, voire une semaine de tranquillité. Après avoir visité la ville, on peut profiter à loisir des plages magnifiques à proximité du centre.
Mon avis

Je suis arrivée à Pointe-Noire dans le train la Gazelle, qui relie de nouveau la ville à Brazzaville depuis quelques années. Après une douzaine d’heures de voyage, j’ai découvert la belle gare ferroviaire de Pointe-Noire, construite dans les années 1930… qui est une copie conforme de la gare de Deauville !

On m’avait vanté la beauté des plages et j’avais envie de me rafraîchir : je me suis donc dirigée, après m’être installée chez des amis ponténégrins, vers la plage de Pointe Indienne, à une vingtaine de kilomètres au nord de Pointe-Noire. Je n’ai pas été déçue : un long ruban de sable clair borde les eaux pures de l’océan. Dès le lendemain, je découvrais également la Côte sauvage, qui débute dans le sud de la ville, où l’on peut pratiquer le surf. Un régal !

Si j’ai consacré une large partie de mon séjour à Pointe-Noire à profiter de la plage et de la mer, je n’ai pas pour autant négligé la visite de la ville : la belle cathédrale Notre-Dame, le village des artisans, le port en eaux profondes, qui abrite une intense activité commerciale et industrielle, le port de pêche où se serrent les pirogues et les chalutiers, le village des pêcheurs, la mission catholique de style Art Déco, les quartiers populaires, le bouillonnant marché de Tié-Tié… Je vous recommande vivement un séjour à Pointe-Noire lors de votre visite du Congo !

La plage, à proximité de Pointe-Noire
Camille Griffoulieres Grand Voyageur
225 avis rédigés

Pointe Noire est la seconde ville du Congo-Brazzaville. Tournée vers l'Antlantique, elle compte près d'un million d'habitants et constitue la base des compagnies de pétrole qui opèrent off shore. Elle est donc fréquentée par beaucoup d'expatriés.

Mon conseil :
Depuis Pointe-Noire, organisez absolument une expédition de plusieurs jours jusqu'au parc de Conkouati-Douli, à 6 h de 4x4 vers le nords à la frontière gabonaise. 
Mon avis

D'un côté, j'ai bien aimé Pointe-Noire pour son côté ville balnéaire, avec ses hôtels en bord de plage, ça change de Brazzaville en bord de fleuve. Je suis restée dans un hôtel un peu ancien mais charmant, qui avait un restaurant paillote sur la plage, c'était agréable le soir pour dîner avec un joli panorama. Bon, je ne conseillerai à personne de se baigner ailleurs que dans les piscines des hôtels, on ne voit que des pétroliers à l'horizon...  Ou alors il faut aller un peu plus au nord, loin de la ville. 

Le soir, des groupes de musique congolaise ou de jazz jouent dans les bars et restaurants, la vie est assez animée. En revanche, j'ai moins aimé la prostitution plus que visible dans cette ville de pétro-dollars. Voir un peu partout dans les restaurants, les hôtels et les bars, des vieux expatriés en compagnie de jolies demoiselles très jeunes est franchement répugnant. 

Avenue De Gaulle, artière principale de Pointe Noire
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage