Mon espace personnel

Singapour à vélo

Même si le vélo n'est pas très conseillé pour se rendre au travail, il est un excellent moyen de loisir lorsque les conditions extérieures le permettent. Et c'est aussi une manière originale de découvrir l'île au cours de votre voyage à Singapour !

Visiter Singapour à vélo a ses détracteurs et ses amateurs. Pour vous aider, je vais essayer de dresser une liste complète des pour et des contre de ce moyen de transport qui revient à la mode sur le vieux continent.

Pourquoi faire du vélo à Singapour ?

On pourra vouloir faire du vélo pour éviter d’avoir à louer une voiture à Singapour, car c’est excessivement cher. Mais les transports en commun sont peu chers et fonctionnent vraiment très bien. Cependant, si vous êtes sensible à l’air conditionné, vous devrez vous couvrir en rentrant dans le métro, et/ou vous découvrir en chevauchant votre vélo.

Aussi, il existe des sortes d’autoroutes vertes, qui évitent les routes bondées et vont de parc en parc. Elles sont appelées Park Connector Network (PCN). Le bémol est qu’il y a peu de PCN qui desservent le centre-ville, et qu’elles ne vont pas partout ; mais le concept est suffisamment génial pour être signalé.

Il existe aussi de nombreuses possibilités pour faire du vélo à Singapour. On pourra utiliser des taxis-vélos (comment être écolo et fainéant à la fois !), ou encore louer des bicyclettes à l’heure pour se promener dans un parc ou découvrir la ville.

Les moins du vélo à Singapour

Attention cependant, le vélo à Singapour est risqué si vous vous aventurez sur la chaussée, car les conducteurs singapouriens ne sont pas réputés pour être les meilleurs conducteurs du monde. De plus, ils se croient les maîtres du monde (sachant le prix exorbitant qu’ils doivent débourser pour avoir le droit d'avoir une voiture à Singapour, on pourrait presque les comprendre).

De plus, faire du vélo pour l'aspect sportif ne sera pas vraiment possible sur l’île sachant qu’elle est relativement plate et sans obstacles particuliers.

Le plus difficile sera de faire face aux conditions climatiques (chaleurs, mais surtout fortes pluies) et à la pollution de l’air. En général cependant, étant au bord de la mer, une brise soufflera régulièrement et aidera les amateurs de vélo dans la pratique de leur loisir.

La bicyclette se fait une place à Singapour

En conclusion, la bicyclette est à éviter pour se rendre au travail quotidiennement, mais d’un point de vue touristique, elle a pas mal d’arguments. De plus, de nombreuses offres vous seront proposées pour découvrir l’île en vélo. Vous êtes du matin, ou plutôt de l’après-midi ? Vous décidez de partir seul ou avec un guide faire le tour de l’île, de Jurong à Clarke Quay 

Avec du matériel bien entretenu et des guides passionnés par leur travail, vous passerez des moments agréables. Alors n'oubliez pas des vêtements confortables et légers et mettez-vous en route !

Les taxis à bicyclette de Singapour

Marie Foucaut
210 contributions
Mis à jour le 17 mars 2016