Mon espace personnel

Dans la forêt de Jozani

Au cours de votre voyage à Zanzibar, n'hésitez pas à quitter la carte postale, oubliez l'espace d'un instant la plage de sable fin, les cocotiers, l'eau cristalline et plongez dans la luxuriante forêt de Jozani.

La forêt

Sur 50 kilomètres carrés, il ne reste plus grand chose de l'ancienne immense forêt tropicale qui recouvrait l'île. Quittez le labyrinthe de ruelles de Stonetown, laissez derrière vous les plages paradisiaques et rejoignez le centre de Zanzibar pour pénétrer ce dernier lambeau de végétation luxuriante dans le parc national de Jozani. Voici une occasion unique de donner à votre voyage à Zanzibar une autre dimension, bien loin de la classique carte postale et des classiques circuits touristiques. La zone géographique est plate et très humide. Il pleut souvent sur la forêt de Jozani rendant les sols souvent inondés et transformant le parc national de Jozani en une grande zone marécageuse. L'ensemble est superbe et la sortie ici est parfois méconnue et ignorée des touristes qui préfèrent se prélasser sous l'ombre d'un cocotier, sur le sable fin et doux comme du velours ou un cocktail à la main au bord de la piscine de leur hôtel. Tant pis pour eux car la forêt de Jozani est une autre face de l'île qu'il ne faut pas hésiter à venir découvrir.

Rencontre avec un colobe rouge

Les rencontres que vous y ferez

En 1960, le parc national de Jozani est devenu une réserve protégée. Il faut obligatoirement vous faire accompagner d'un guide pour y pénétrer. Non pas que vous risquez de vous y perdre ou que vous courez le danger de croiser un animal dangereux, mais sa présence vous permettra d'en apprendre un peu plus sur les arbres qui constituent cette superbe forêt tropicale.

Il en existe une bonne centaine d'espèce sans compter les nombreuses herbes médicinales. Pour les plus fréquents, vous rencontrerez sans doute des eucalyptus, des palmiers, des ficus, des acajous. E n ce qui concerne la vie animale, le colobe est un peu la star des lieux. Cette espèce en voie de disparition est présent en nombre sur l'île et particulièrement dans la forêt de Jozani où vivent 80% d'entre-eux. Il en existe deux sortes, le colobe rouge qui est très sociable et très joueur. Il se laisse facilement approcher et fera le bonheur des photographes. Il est tout le contraire du colobe bleu qui est quant à lui beaucoup plus timide et qui ne se laisse pas facilement observer. Pour distinguer les deux, sachez que le colobe rouge a la particularité de ne posséder que quatre doigts.

David Debrincat
896 contributions
Mis à jour le 11 août 2015