Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

L’île de Pemba, paradis végétal et marin

Depuis Unguja ou depuis Tanga en Tanzanie, la traversée en bateau pour Pemba prépare le voyageur à un nouveau dépaysement : les passagers se serrent dans les cabines et sur le pont, emportant avec eux des objets et marchandises les plus variés… Êtes-vous prêts à embarquer ?

Les trésors de « l’île verte »

Quelques minutes de route sur cette île longue de 67 kilomètres et large de 22 suffisent à en prendre conscience : Pemba mérite parfaitement son surnom de Al Jazeera Al Khadra, l’« île verte » ! Ici, la végétation est omniprésente. Les pluies, régulières même en dehors de la saison des pluies, alimentent une flore formée de bananiers et de cocotiers, de girofliers, de muscadiers… De fait, les épices sont l’une des principales productions locales (plus encore ici que sur Ugujua) : clous de girofle surtout, mais aussi muscade, vanille, cannelle, curcuma, poivre noir…

Marché de village sur Pemba
 

Les rizières et cultures de haricot, d’ananas, ou encore de café ou de canne à sucre occupent également l’espace, où travaille la majorité de la population active de l’île. Vous devinez donc que les marchés, que l’on découvre aussi bien dans les petits villages que dans les villes, à Wete, à Chake-Chake, à Mkoani, sont incontournables, et qu’ils réveillent les papilles ! Mais vous devez aussi saisir l’occasion de votre séjour sur Pemba pour visiter l’une des distilleries artisanales que l’on trouve sur l’île. Les odeurs y sont incroyables ! On comprend pourquoi la médecine traditionnelle de Pemba est renommée…

De plage en plage, des paysages préservés

La pêche artisanale figure également parmi les principales activités de l’île. Vos repas vous en informeront rapidement, et vous pourrez vous-même composer le menu en vous rendant sur la plage à l’heure du retour des pirogues, ou bien au marché. Un régal ! S’il est passionnant de parcourir l’île et ses villages, paresser sur les plages aux eaux turquoise plus belles les unes que les autres est tout aussi agréable ! À l’ombre d’un cocotier, sur le sable clair où les touristes sont rares, on assiste au rythme paisible de la vie quotidienne, le départ des pêcheurs, les jeux des enfants…

À moins que vous ne préfériez découvrir les fonds sous-marins, qui sont ici magnifiques : des coraux parfaitement préservés aux poissons colorés qui se déplacent en bancs. De mon séjour sur cette île du bout du monde, j’ai conservé les plus belles couleurs et senteurs…

Marie TSOUNGUI
219 contributions
Mis à jour le 13 novembre 2015