Nous restons à votre écoute du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00
Mon espace personnel
Service voyageur
Nous restons à votre écoute du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00

Découvertes naturelles méconnues dans le Boyacà en Colombie

Impossible de me rappeler de quelle manière nous avons entendu parlé la première fois de ces joyaux du Boyacà. Sans doute une des nombreuses conversations échangées avec des habitants dont l'hospitalité n'est plus à prouver. En quelques jours, nous avons sillonné très facilement les environs. Les bus sont nombreux et les distances courtes. Et à la fin de ce séjour, nul doute que ce petit coin du monde nous a laissé un souvenir impérissable.

Un passé géologique étonnant

Villa de Leyva, ville coloniale au charme incontestable, peut être le point de départ de la découverte du Boyacá. C'est en effet une étape importante pour le voyageur en Colombie. Si ce sont ses ruelles qui séduisent, c'est en se baladant dans ses alentours (à pied, en bus ou en voiture), que l'on peut découvrir quelques curiosités naturelles. La première est animale ou devrais-je dire fossile. Le sol de la région en est truffé. Un spécimen de reptile marin immense et très bien conservé constitue le clou du spectacle. Dans la même balade, vous pourrez contourner de belles lagunes aux couleurs bleu turquoise.

Les pozo azul près de Villa de Leyva

Le fabuleux Páramo de Ocetá

A seulement 2 heures de Villa de Leyva se trouve la ville de Sogamoso. Populaire et boudée par les touristes, elle est cependant un lieu propice pour rayonner et explorer les richesses naturelles du Boyacá. De Sogamoso, en bus ou voiture, vous accéderez facilement au village de Monguí, qui, outre son cachet colonial qui en fait un des plus beaux spécimens du genre, est la porte d'entrée d'un univers rare : le Páramo de Ocetá

Le páramo est un écosystème présent en grande majorité en Colombie qui peut s'enorgueillir de l'accueillir sur ses terres andines à des altitudes situées entre forêts et neiges éternelles. Cet espace naturel comporte une flore particulière symbolisée par ses champs de frailejones, des plantes qui donnent l'illusion d’être des arbres dont la hauteur peut atteindre 4 mètres. Mais c’est aussi toute une couverture de petites fleurs aux couleurs vives, des mousses, des arbustes velus qui complètent le tableau. A chaque pas, de nouvelles espèces vous accompagnent. Les géologues amateurs ne seront pas déçus par la topographie et les surprises rocheuses du parcours. La randonnée d'une journée n'est possible qu'avec des guides locaux avec lesquels vous pourrez être mis en contact par l'office du tourisme à votre arrivée à Monguí.

Le surréaliste lac de Tota

Avant de repartir, nous voulions aller découvrir une dernière splendeur naturelle du Boyacá, la laguna de Tota. Qu'a-t-il de si spécial pour qu'on le mentionne de la sorte ? Tout d'abord, il se situe à plus de 3000 mètres d'altitude, c'est le deuxième plus grand lac de Colombie et pour couronner le tout, il offre la douce illusion d'être à la mer grâce à sa plage de sable blanc. Attention, n'allez pas croire en revanche qu'il y fait chaud, il faut être courageux pour oser se baigner dans cette eau fraîche, mais cela ne fait pas peur aux Colombiens. Pour vous réchauffer sur le retour vers Sogamoso, vous pourrez faire un stop au village d'Iza (le bus y fait un arrêt) pour profiter des thermes et du succulent et insolite marché aux gâteaux qui a lieu tous les dimanches. 

Alors vous l'aurez compris, cette région de Colombie est absolument à ajouter à votre prochain itinéraire dans ce sublime pays. 

Les globe blogueurs
62 contributions
Mis à jour le 23 février 2016

Idées de circuits

  • Hors des sentiers battus
A la découverte du Pacifique
Env. 12 jours à partir de 1 400 €
  • Incontournables
Autotour complet de 3 semaines
Env. 21 jours à partir de 1 500 €
combiné
  • Hors des sentiers battus
Combiné Colombie - Panama : Perles des Caraïbes et trésors du Pacifique
Env. 14 jours à partir de 2 030 €