Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Awra Amba, l’incroyable village égalitaire

Awra Amba est un petit village situé au nord-ouest de la capitale Addis-Abeba, dans la région Amhara. Si ce village est connu en Ethiopie, et ailleurs, ce n’est ni pour son charme ni pour ses paysages mais pour les gens qui l’habitent et les valeurs qui sont les leurs.

Un village, une utopie

Awra Amba est plus qu’un simple village, c’est une communauté. Créée en 1972 par Zumra Nuru et une soixantaine d’autres personnes, elle s’enrichit régulièrement depuis de nouveaux membres. Ne règnent ici ni le christianisme ni l’islam (les principales religions du pays). L’égalité est son dogme, en rupture avec la tradition et en bannissant tout sexisme. La communauté, fondée sur ces valeurs de justice, d’égalité et de solidarité, exclut la recherche du profit et de la domination.

L’histoire de la création du village par Zumra Nuru Mohammad est digne d’un film hollywoodien. Fils de paysan, ne sachant ni lire ni même signer son nom, Zumra Nuru est révolté par la société dans laquelle il vit : l’inégalité des sexes, les mauvais traitements infligés aux personnes âgées, l’exploitation au travail, les punitions cruelles réservées aux enfants. Il décide donc de construire un village à Awra Amba en 1972, avec d’autres familles, toutes illettrées. Mais ce n’est pas du goût de la population de la région, ancrée dans la religion et le conservatisme. La communauté sera pourchassée quatre ans durant, de 1989 à 1993. Seule une vingtaine de personnes retrouvera le village dont une partie des terres a été accaparée. En 2010, ils y étaient 412 habitants.

Si le village est si célébré aujourd’hui, c’est notamment concernant la question de l’égalité des sexes. Là-bas, femmes et enfants sont les égaux des hommes. « Pour commencer, nous avons introduit l’égalité devant le travail. Chez nous, les tâches ne sont pas attribuées en fonction du sexe mais des capacités et des envies de chacun. Seuls la grossesse et l’allaitement sont l’apanage des femmes » explique le fondateur. De façon plus pratique, cela veut dire que les hommes peuvent s’occuper des enfants, du filage et de la cuisine, et les femmes de labourer et de tisser. Le droit des femmes est respecté et le mariage forcé ou arrangé est interdit.

Un exemple pour le monde

C’est seulement en 2006 que cet exemple de vie égalitaire a été découvert par la société éthiopienne, lors d’une interview de Zumra Nuru donnée à la télévision nationale. A partir de là, de nombreux membres du gouvernement, d’ONG locales et étrangères, et de leaders religieux se sont rendus sur place. En 2009, six milles visiteurs éthiopiens et une poignée d’internationaux ont fait le déplacement.

La visite du village

 

Awra Amba

Allez découvrir par vous même le village d’Awra Amba, d’autant plus facilement que vous trouverez à l’intérieur de celui-ci un Visitor’s Center qui reprend l’histoire de la fondation de la communauté et des valeurs qu’elle partage. Un guide du village vous fera ensuite découvrir les différentes institutions : l’école, la maison de retraite (si on peut appeler ça comme ça), mais aussi des habitations. Une auberge et un café ont également été construits à destination des visiteurs et touristes, afin de fournir une source de revenus supplémentaire. Le revenu moyen des habitants du village est le double de celui des alentours.

Loleh Rustenholz
54 contributions
Mis à jour le 8 mars 2016