Compensation des émissions CO2 estimées

Guide de voyage Ghana

Les 5 raisons d’aller au Ghana

Vous qui venez en voyage au Ghana, bienvenue dans le pays anglophone le plus propice au tourisme dans le Golfe de Guinée ! Que vous vouliez ouvrir vos papilles aux saveurs africaines, découvrir l'artisanat ou vous immerger dans l'ambiance festive des chaudes soirées, le Ghana vous réserve un lot de surprises. Vous pourrez aussi bien vous détendre sur les plages de l'océan qu'y découvrir la forêt tropicale, la steppe subsaharienne ou le gigantesque delta du fleuve Volta.

  1. 1
    Découvrir la vitrine de l'Afrique de l'Ouest
  2. 2
    Goûter aux plaisirs des plages et de l'océan
  3. 3
    Palper la nature africaine dans les parcs nationaux
  4. 4
    Déambuler parmi des marchés démesurés
  5. 5
    Faire acte de mémoire sur les traces de la déportation des esclaves
1. Découvrir la vitrine de l'Afrique de l'Ouest

Le Ghana est un pays politiquement stable et relativement développé. Vous pouvez arpenter de manière libre et dans des bonnes conditions de sécurité ce pays qui est un des cœurs battants de l'Afrique de l'Ouest. Le sud côtier, avec son peuple de pêcheurs, le centre Ashanti, avec sa culture centrée sur ses traditions royales, le nord musulman qui annonce déjà le Sahel : le Ghana vous offrira de multiples échantillons de ce qu'est cette Afrique-là, et vous pourrez y voyager dans des conditions assez sûres.

2. Goûter aux plaisirs des plages et de l'océan

Le long des 539 km d'une côte tropicale faite d'innombrables plages de sable fin et de ports de pêche, le Ghana offre un grand attrait océanique. Avec de multiples stations balnéaires et des infrastructures développées, vous pourrez vous glisser dans la carte postale des palmiers, des vagues et du sable blanc, vous baigner, déguster cocktails et poissons en terrasses de beach-bars en regardant inlassablement l'horizon, plonger, observer les baleines...

3. Palper la nature africaine dans les parcs nationaux

Le Ghana possède des espaces naturels variés, de la plaine côtière aux collines escarpées de l'ouest en passant par la forêt tropicale et la brousse sèche du nord. A Kakoum, vous pourrez marcher d'arbre en arbre sur des ponts suspendus dans les arbres, à plus de 50 m du sol, au cœur de la forêt tropicale, protégée également au parc d'Ankasa. A Mole, le plus grand parc naturel ghanéen, la savane abrite de nombreux éléphants que vous pourrez observer très facilement. Dans l'est, les collines et basses montagnes sont riches en chutes et cascades qui constituent autant de buts pittoresques d'excursions à travers la nature ghanéenne.

4. Déambuler parmi des marchés démesurés

Le Ghana se targue d'abriter le plus grand marché d'Afrique de l'Ouest, celui de Kejetia à Kumasi. C'est un spectacle extraordinaire que cette ville entière transformée en marché extrêmement animé, qui abrite plus de 10 000 magasins, sans compter les innombrables marchands ambulants. A Accra, Cape Coast, Tamale ou Ho, d'immenses marchés si typiques du contient occupent aussi des portions importantes des centres-villes. Vous y trouverez une palette complète des produits alimentaires et artisanaux locaux. Pour celle ou celui qui vient d'un autre continent, c'est le dépaysement assuré !

5. Faire acte de mémoire sur les traces de la déportation des esclaves

La Côte d'Or fut aux XVIIe et XVIIIe siècles l'un des principaux centres de le déportation des esclaves africains vers l'Amérique. Aujourd'hui, une série de forts, portugais ou anglais, est le vestige de cette Histoire douloureuse. Certains d'entre eux, comme Cape Coast ou Elmina, ont été érigés en musées et lieux de mémoire. Pour réaliser concrètement ce que fut la déportation des Africains dans le commerce triangulaire, il faut visiter au moins l'un de ces monuments qui sont aujourd'hui le cœur d'un pèlerinage mémoriel pour tous les descendants d'esclaves Outre-Atlantique.

Quand partir au Ghana ?

janv
fév
mars
avril
mai
juin
juil
août
sept
oct
nov
déc

Le climat tropical du Ghana promet de forts contrastes selon les saisons. Comme il n'y en a que deux, il est cependant assez facile de s'orienter. Dans la partie sud du pays (région centrale, pays Ashanti, Accra et l'Est), la saison des pluies va de mai à novembre, avec son maximum de précipitations en mai-juin, et la saison sèche va de décembre à avril, avec son pic de chaleur en mars-avril. Dans le nord, la saison des pluies commence plus tôt, en avril, mais connait un creux sec plus important en août.

Voir quand partir

Que voir au Ghana ?

Les meilleurs lieux à découvrir.

Voir tous les lieux
Préparez votre départ au Ghana
Voici les quelques informations pratiques qui vous seront nécessaires pour organiser votre voyage au Ghana.

Quels documents pour voyager au Ghana ?

En tant que citoyen de l'UE ou du Canada, il faut un visa pour se rendre au Ghana. Il faut se le procurer avant son départ auprès de l'ambassade du Ghana dans son pays, on n'en délivre pas à l'aéroport. Le visa coûte 50 €.

En savoir plus

Santé

Le Ghana connait le paludisme ; il est vivement recommandé de prendre un traitement antipaludéen avant de vous y rendre. Le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire pour entrer dans le pays. Le vaccin diphtérie-tétanos-poliomyélite est recommandé, ainsi que ceux contre la rage, les hépatites A et B et la méningite à méningocoque A et C.

La contraction de la bilharziose est un risque au contact des eaux stagnantes non salées, qu'il faut éviter. Évitez aussi de boire l'eau du robinet pour vous prémunir de la tourista. Soyez toujours sous l'effet d'un anti-moustique pour éviter la dengue et la chikungunya. Prenez aussi une bonne crème soleil car le soleil d'Afrique brûle vite, même par temps nuageux...

Langue

La langue officielle du Ghana est l'anglais, ex-langue coloniale. La langue autochtone majoritaire est le twi, une langue akan, parlée principalement en région ashanti. Environ 58 % de la population parle une langue akan, essentiellement dans le centre et l'ouest. A Accra, la langue principale est le ga, une langue kwa. La langue majoritaire du nord est le dagbani qui fait partie des langues gur.  A l'est de la Volta, la langue majoritaire est l'ewe, qui appartient aux groupes des langues gbe.

Décalage horaire

Le Ghana appartient au fuseau horaire GMT+0, le fuseau horaire de Greenwich, mais ne pratique pas l'heure d'hiver. Ainsi, quand il est 10 h à Accra, il est 11 h à Paris en hiver et 12 h en été.

Téléphone et Internet

L'indicatif téléphonique pour le pays est +233. Les villes ghanéennes comptent de nombreux cafés internet.

Electricité

Le Ghana a adopté le standard de mesures et de normes électriques britanniques (230 V et 50 Mhz, standards G et D). Il faut un adaptateur pour brancher des appareils français.

Ambassade de France au Ghana : 12th Road, Liberation Avenue, Accra, +233 302 214 550, www.ambafrance-gh.org.

Ambassade du Ghana en France : 8 Villa Saïd, 75016 Paris, +33 1 45 00 09 http//paris.embassy.gov.gh.