Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Les meilleures périodes pour partir au Népal

Il y a une chose à savoir au Népal : chaque région présente de très grands écarts d'altitude en son sein. On peut donc tout à fait visiter la partie basse d'une région en plein hiver, mais l'ascension d'un des célèbres monts du pays s'avèrera beaucoup plus difficile. On adapte donc le moment du départ à nos envies. 

En un coup d'oeil

jan
fév
mar
avr
mai
jui
jui
aoû
sep
oct
nov
déc
Le climat au Népal varie extrêmement fortement si l'on monte en altitude. Chaque région est divisée en une partie basse et une partie de très haute altitude, on prend donc toujours ses précautions si l'on prévoit d'aller en montagne. De manière générale, la meilleure période pour partir au Népal s'étend d'octobre à mai, lors de la saison sèche. Les températures sont élevées, notamment à Katmandou, mais il ne pleut pas, contrairement aux mois de juin, juillet, août et septembre. Si vous partez en trek, évitez les mois de décembre et janvier, très froid, surtout en altitude. Évitez aussi de visiter Katmandou en mai et juin où la chaleur est insupportable et où il y a beaucoup de boue. Partez donc vers les sommets les plus hauts du monde ou à la découverte des temples bouddhistes et hindouistes à la saison sèche.

Les plus hauts sommets du monde

jan
fév
mar
avr
mai
jui
jui
aoû
sep
oct
nov
déc
A l'automne, le ciel est clair et les températures agréables : on en profite pour réaliser un rêve : partir pour l'Everest ou l'Annapurna ! Le Népal compte en effet dix des sommets les plus hauts du monde et constitue un terrain de jeu exceptionnel pour les randonneurs peu farouches. On escalade ces monts spectaculaires à l'automne, ou au printemps, présentant un climat agréable en vue d'une ascension. On évite en revanche la période allant de juin à septembre, car la mousson provoque des glissements de terrain et la vue est altérée par les nuages. On risque même de croiser des sangsues ! En décembre et janvier, les températures sont trop basses pour pouvoir apprécier l'ascension autant qu'en mi-saison. 

L'Extrème Ouest

jan
fév
mar
avr
mai
jui
jui
aoû
sep
oct
nov
déc
Partez découvrir la vie sauvage népalaise à l'Extrème Ouest du pays. Rencontrez léopards, singes, ours et oiseaux lors d'un trekking très authentique. On passe par des villages médiévaux, et on découvre l'histoire du royaume des "Mallas", qui régnèrent du XIIe au XIVe siècle. Vous pourrez même rencontrer des shamans ! On part de préférence en automne ou au printemps, en hiver si l'on ne prévoit pas d'aller en montagne. Et on évite les mois de juin à septembre, comme pour le reste du pays : exception faite pour le Festival de Khaptad, qui a lieu chaque année en août ou en septembre et attire de nombreux pélerins. 

Le Moyen Ouest

jan
fév
mar
avr
mai
jui
jui
aoû
sep
oct
nov
déc
C'est la région du lac Rara, peuplée de très nombreuses espèces d'oiseaux. Le lac Rara est le plus grand lac du Népal et mérite le détour. On y visite aussi de nombreux temples, et on peut aussi bien sûr y rejoindre le Great Himalaya Trail. C'est une région absolument parfaite pour les amoureux de la nature. Comme pour tout le pays, on privilégie le printemps et l'automne pour visiter cette région. Une chance aussi : cette région ne connaît quasiment pas la mousson, on peut donc même s'y risquer l'été, avec tout de même un risque de pluie. Les terres y sont arides et peu cultivées et les habitants des petits villages sont d'origine Tibétaine. 

L'Ouest

jan
fév
mar
avr
mai
jui
jui
aoû
sep
oct
nov
déc
C'est la région du célèbre Annapurna, qui attire de très nombreux randonneurs. La randonnée est accessible, les sentiers sont bien maintenus, et il existe de nombreux sentiers offrant de superbes panoramas. Les terres du Mustang sont arides voire désertiques, et protégées de la pluie par le massif de l'Annapurna. On peut donc s'y rendre l'été, malgré la mousson, si l'on a un peu chance ! Le printemps et l'automne restent les meilleures périodes pour les visites, et les plus recommandées pour les treks afin d'éviter le froid en altitude.

Le Centre

jan
fév
mar
avr
mai
jui
jui
aoû
sep
oct
nov
déc
Evitez à tout prix de visiter Katmandou aux mois de mai et de juin : la chaleur est insupportable et les rues sont pleines de boue ! La visite de la capitale du pays est exceptionnelle mais rapidement épuisante, alors épargnez-vous les conditions climatiques estivales difficiles. Partez pour la plus grande ville du pays au printemps ou en automne de préférence. Vous pouvez aussi tout à fait partir en hiver. Ce n'est pas comme si vous faisiez un trek en altitude, ainsi les températures sont largement supportables aux mois de décembre et janvier.  
Télécharger gratuitement le guide Népal à imprimer !
Au programme : conseils utiles, quand partir, informations pratiques...
E-mail
Télécharger mon guide Népal
Comment Evaneos utilise mes données ?

L'Est

jan
fév
mar
avr
mai
jui
jui
aoû
sep
oct
nov
déc
La région la plus à l'est du Népal abrite le Kachenjunga, la troisième plus haute montagne du monde. La vie sauvage y est intacte et absolument sublime. Le long sentier amenant au camp de base du Kachenjunga offre de très beaux paysages de cascades, de végétation luxuriante et d'innombrables variétés de plantes. La mousson y est très forte et il vaut mieux l'éviter. On évite aussi l'hiver si l'on prévoit de faire l'ascension du Kachenjunga, car le froid y est très rude. Et l'on privilégie, comme pour tout le pays, la mi-saison.
Tiphaine Leblanc
11 contributions
Mis à jour le 8 octobre 2018