Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Cratère de Cova

Guide de voyage Cap Vert

Infos pratiques sur Cratère de Cova

  • Rencontres locales
  • Réserve naturelle / Observation de la Faune / Safari
  • Etape de randonnée / Trek
  • Volcan
  • Tourisme Responsable
  • Hors des sentiers battus
5 / 5 - 2 avis
Comment y aller ?
À 5 h de Cha das Caldeiras à pied
Quand partir ?
Durant la saison sèche
Durée minimum
Un jour

Avis des voyageurs sur Cratère de Cova

Yasmina Er rafass Grand Voyageur
67 avis rédigés

Au nord-est de l'île de Fogo, les Covas de Mosteiros sont des cratères volcaniques qui se trouvent à proximité de la bourgade de Mosteiros.

Mon conseil :
Je vous conseille de partir de Cha das Caldeiras pour rejoindre les Covas de Mosteiros, c'est le parcours le plus intéressant pour s'en mettre plein la vue ! Si vous avez le temps, prévoyez de quoi dormir sur place, vous ne serez pas déçu.
Mon avis

Pour se rendre aux Covas, sachez que le chemin depuis Chã das Caldeiras​est une descente de 1700 mètres de dénivelé qui nécessite une bonne condition physique. Durant la saison humide renseignez-vous sur l'état des sentiers, ils peuvent être glissants et dangereux.​J'ai trouvé certains passages un peu délicats, mais l'effort est largement récompensé par la beauté du site.

Une fois sortis de la Caldeira on entre dans le parc naturel de Monthe Velha (droit d'entrée 200 CVE) qui abrite une végétation luxuriante. Les nombreuses plantations de caféiers, bananiers, orangers, papayers sans compter les eucalyptus et conifères en tout genre font de cette balade un moment somptueux... Sachez que le mois d'août est la période la plus propice pour la cueillette du café de Fogo, considéré comme l'un des meilleurs du monde.

Eloise Pelaud Grand Voyageur
23 avis rédigés

Le cratère de Cova est à environ 1300 m d’altitude. Un sentier de randonnée contourne le cratère de Cova à travers une forêt de conifères et d’eucalyptus avant de rejoindre de la vallée de Paul et ses chemins pavés traversant les cultures en terrasse.

Mon conseil :
Certainement une de mes plus belles randonnées au Cap Vert, que ce soit la vue d’en haut du cratère de Cova ou la descente dans la vallée. Incontournable aussi pour les cultures de la vallée.
Mon avis

En provenance de Porto Novo, nous empruntons en aluguer la Corda, route principale de l’île qui nous amène jusqu’au cratère de Cova. Malheureusement comme bien souvent, les nuages s’accrochent au relief, nous empêchant de voir le cratère quand nous arrivons. Mais nous avons bon espoir. Effectivement une éclaircie heureuse nous permet de découvrir le cratère. Incroyable ! Le panorama est époustouflant avec la vallée de Paul, ses petits villages, son patchwork de cultures et ses milliers de nuances de verts différents, la vue sur l’océan et le cratère avec quelques maisons dispersées en contrebas.

Le lendemain matin nous partons pour une journée de randonnée. L’aluguer nous emmènent jusqu’au village de Cova, au pied du cratère, en passant par Ribiera Grande. La route est encore glissante. La brume nocturne qui se dépose sur les pavés n’a pas encore séché avec le soleil matinal. Il y a de nombreux virages sur le chemin de pierres. Attention ça glisse ! Nous apprécions la descente parmi les cultures maraîchères et les hameaux. Nous faisons une halte « chez Sandro », un producteur de la vallée pour acheter du café. Nous découvrons la vie rurale de cette vallée surplombée par des nuages qui offrent à la Ribeira de Paul humidité et verdure toute l’année. 

Le sentier entre les terrasses cultivées et les chaumières nous ramène après 2 h de marche jusqu’au village de Cha de Joan Vaz, où nous nous arrêtons manger dans une auberge. Chez « O' Curral » tous les produits proviennent directement du potager juste à côté. C’est un régal. C’est frais, c’est simple, c’est délicieux : fromage de terre frais aux herbes et paprika, omelette au cresson, catchupa (à base de pois chiches, choux, carottes, pommes de terre, manioc, igname), salade de cresson et fleurs du jardin, soupe de banane verte. Et tout ça avec une vue splendide sur la vallée. 

Nous reprenons notre descente entre chemins de terre, chemins de pierres et bordures de ruisseaux irriguant les cultures où la moindre parcelle de terre arable est utilisée. Nous passons par les terrasses et le village d’Aldriea Manga, jusqu’à rejoindre Villa das Pongas au bout de la vallée.

Circuits et séjours Cratère de Cova