Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Les salines de Pedra Lume, paysages lunaires ?

Le nom de l’île annonce la couleur : Sal doit en effet son appellation au sel qui s’y trouve en abondance. En arrivant sur l’île à Santa Maria, à Palmeira ou directement à Pedra Lume en bateau, vous aurez le choix entre plusieurs sites et activités. Mais ne manquez pas de vous rendre à Pedra Lume qui mérite la visite.

Un paysage aride aménagé par l’homme

Pedra Lume est une modeste localité située sur la côte orientale de l’île de Sal, à moins de 10 kilomètres à l’est d’Espargos. Si vous arrivez à Sal en avion, vous en aurez une vue étonnante : à quelques mètres à peine de l’océan, le cratère d’un ancien volcan est occupé par un quadrillage aux cases blanches qui semble bien peu réel. Depuis Espargos ou Santa Maria en voiture, on traverse un paysage aride aux teintes ocres avant d’arriver au village de Pedra Lume.

La petite église de Pedra Lume

Pour visiter la saline, il faut emprunter un tunnel creusé dans la roche : on accède ainsi au cratère, situé en-dessous du niveau de la mer. À l’intérieur de la couronne volcanique, les salins ont été dessinés, tirant profit d’un ancien lac de cratère ou bien des eaux océaniques arrivées par voie souterraine. Prenez le temps d’observer ce cadre peu commun : ne dirait-on pas un paysage lunaire ?!

Le sel pour richesse

Comme toutes les salines, celles de Pedra Lume présentent des couleurs étonnantes, variant du rose au mauve, de l’orangé à toutes les nuances de bleu… Aujourd’hui, elles se contentent de satisfaire les besoins en sel du Cap-Vert. Mais elles ont connu une histoire prospère. En effet, découvertes en 1793, aménagées au début du XIXe siècle (percement du tunnel, construction d’un port, puis d’un chemin de fer), elles firent un temps du sel l’une des principales richesses du Cap-Vert, exportée au Portugal mais aussi en Afrique.

Une compagnie française, les Salins du Cap-Vert, en fit l’acquisition en 1919 et en développa la production. Mais il s’agit déjà d’une histoire lointaine, car depuis longtemps les salines ne sont plus qu'à peine exploitées.

Vous vous sentirez léger, léger…

Ou plus précisément, la production de sel a considérablement diminué, tandis que l’exploitation touristique du site est en plein développement. Privatisé depuis peu, il peut être visité et l’on peut se baigner dans les eaux de la saline, ce qui constitue une expérience amusante ! La concentration en sel est tellement élevée que vous flotterez à la surface sans aucun effort ! Si l’eau salée présente certaines vertus (notamment contre les rhumatismes, paraît-il), elle a aussi quelques inconvénients : munissez-vous de chaussures pour ne pas vous blesser, et évitez de vous baigner si avez la moindre plaie ou la peau fragile !

Marie TSOUNGUI
219 contributions
Mis à jour le 1 octobre 2015