Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Covid-19 - Réouverture des frontières :en savoir plus
Cap Vert

Situation économique au Cap Vert

Même s’il est évident que le pays est l’un de ceux qui parvient à s’en sortir le mieux dans cette partie d’Afrique de l’Ouest, vous constaterez au cours de ce voyage au Cap Vert que la situation est bien loin d’être idyllique.

La situation économique

Si avant votre voyage au Cap Vert vous jetez un coup d’œil aux quelques chiffres des principaux indices économiques, vous vous rendrez compte que sans être extraordinaire la situation est l’une des plus enviables en Afrique de l’Ouest. La croissance annuelle est par exemple à peine inférieure à 5%. Le PIB est de l’ordre de 1,9 milliard de dollars soit environ 3 900$ (3 500€) par habitant. Le taux d’inflation est quant à lui de 4,50%. Si le taux de chômagedépasse de peu les 12% il est aussi estimé que 30% de la population vit sous le seuil de pauvreté. Les principaux partenaires commerciaux du Cap Vert sont le Portugal, l’Espagne, l’Italie, les Pays-Bas, la Chine, les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France. Il faut aussi bien être conscient d’une chose c’est que le développement du Cap Vert dépend énormément des aides internationales issues des Etats-Unis, du Portugal, de la France, de l’Italie, des Pays-Bas, du Luxembourg, de la Chine et du Brésil.

Au Cap Vert

Les différents secteurs

Avec à peine 8% du PIB, le secteur agricole est en grande crise et produit à peine 10% des besoins alimentaires de l’archipel. Il emploie 48% de la population et les cultures se tournent en particulier vers les bananes, la canne à sucre, les noix de coco, la papaye, la mangue, la patate douce, le manioc, le maïs, les oignons, les haricots, les pommes de terre et les ignames. L’élevage tente de se développer mais il doit faire face à de grosses difficultés à cause du manque d’eau. Alors que les eaux sont ici très poissonneuses, elles demeurent sous-exploitées. L’essentiel de la pêche au thon et à la langouste est exporté vers la France, le Portugal, l’Italie, les Pays-Bas et l’Algérie.

Le secteur industriel est encore très limité et apporte sa part au PIB à hauteur de 16%.

Avec plus de 76% du PIB le secteur tertiaire est le plus important de l’économie du Cap Vert. Le tourisme fait l’objet de toutes les attentions des gouvernements successifs. La part du secteur du tourisme dans le PIBa plus que triplé en 10 ans et le Cap Vert accueille désormais 1 million de touristes tous les ans.

David Debrincat
896 contributions
Mis à jour le 11 septembre 2015

Idées de circuits

  • Incontournables
Les visages du Cap Vert
Env. 10 jours à partir de 1 090 €
  • Sport et aventure
Randonnées couleurs Cap Vert  
Env. 10 jours à partir de 1 390 €
  • Incontournables
La bouillonnante, de Fogo à Boa Vista
Env. 8 jours à partir de 790 €
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage