Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Les meilleures périodes pour partir en Egypte

Si l'Egypte présente de grandes différences climatiques selon les régions, on vous conseille de manière générale d'éviter l'été, très chaud et étouffant... à moins que vous ne partiez lézarder à la plage !

En un coup d'oeil

jan
fév
mar
avr
mai
jui
jui
aoû
sep
oct
nov
déc
La meilleure période pour partir en Egypte s’étend de mars à mai et de septembre à novembre, mais les disparités climatiques sont importantes selon les régions. Mieux vaut éviter le Caire en été, car la chaleur y est torride et à celle-ci s’ajoutent la poussière, la pollution et le bruit. C’est en revanche la meilleure période de l’année pour profiter des plages du Sinaï et de la côte de la Mer Rouge.

Le Delta du Nil

jan
fév
mar
avr
mai
jui
jui
aoû
sep
oct
nov
déc
La meilleure période pour partir dans le delta du Nil est la mi-saison : privilégiez les mois de mars à mai ou de septembre à novembre. En effet, l’hiver, les journées sont très couvertes et les nuits très froides, tandis que la chaleur est suffocante l’été. Le Delta du Nil est la région la plus petite mais aussi la plus peuplée d’Egypte : vous découvrirez sa capitale, Le Caire, ainsi que la très fameuse Alexandrie.

La Vallée du Nil

jan
fév
mar
avr
mai
jui
jui
aoû
sep
oct
nov
déc
La meilleure saison pour découvrir la Vallée du Nil est l’hiver : il y fait en effet une chaleur torride, quasiment insupportable l’été. A Assouan par exemple, les températures sont de 40 degrés et il ne pleut quasiment jamais. Choisissez donc la période qui s’étend de novembre à mars pour découvrir cette région. Ne manquez pas le fameux temple de Louxor et celui d’Horus à Edfou, ainsi que le magnifique lac Nasser.

Le Désert

jan
fév
mar
avr
mai
jui
jui
aoû
sep
oct
nov
déc
Les meilleurs moments pour partir à la découverte du désert égyptien sont les mi-saisons. Découvrez les superbes oasis et les ruines des forteresses romaines dans un paysage absolument magnifique et encore épargné par les touristes. On y voit parmi les dunes les plus grandes du monde.

La Mer Rouge

jan
fév
mar
avr
mai
jui
jui
aoû
sep
oct
nov
déc
La meilleure période pour partir sur la côte de la mer Rouge s’étend entre mai et septembre. Profitez des plages célèbres de la côte sous un climat très agréable et passez quelque temps simplement à ne rien faire, à vous détendre au bord des eaux turquoise. Et pourquoi ne pas vous initier à la plongée dans ce paysage idyllique ?

Le Sinai

jan
fév
mar
avr
mai
jui
jui
aoû
sep
oct
nov
déc
Partez entre mars et mai et entre septembre et novembre pour découvrir le Sinai. Entre l’Afrique et l’Asie, vous découvrirez une région hors du commun, faite de montagnes et de plaines arides. Admirez les superbes couleurs des paysages qui vous entourent et initiez-vous à la plongée sous-marine dans les magnifiques fonds sous-marins.

Voyage sport et activités

jan
fév
mar
avr
mai
jui
jui
aoû
sep
oct
nov
déc
En premier lieu, bien sûr, on vous conseille de faire une randonnée à dos de dromadaire dans le désert : un incontournable lors d’un voyage en Egypte. Vous pouvez aussi vous initiez à la plongée, la Mer Rouge constituant un endroit idéal pour cette pratique. Et pourquoi ne pas partir en croisière sur le Nil ? Un grand classique, certes, mais qui vous laissera un superbe souvenir. Partez de préférence à la mi-saison et l’été sur la côte de la Mer Rouge.

Voyage observation de la faune et de la flore

jan
fév
mar
avr
mai
jui
jui
aoû
sep
oct
nov
déc
L’Egypte est le pays des lotus, des papyrus, des palmiers et des mangroves. Depuis peu, le pays entreprend de protéger son environnement, lequel était mis en péril par le développement touristique, notamment sur la côte de la Mer Rouge et au Sinaï.  Vous croiserez en Egypte de nombreux dromadaires bien sûr, mais aussi des ânes, des gazelles et de nombreuses espèces d’oiseaux. Et prenez garde aux scorpions, aux serpents et même aux crocodiles près d’Assouan ! Partez toute l'année à la découverte de la faune et de la flore égyptienne, en évitant la chaleur suffocante de l'été.
Tiphaine Leblanc
125 contributions
Mis à jour le 8 octobre 2018