Covid-19 - Où voyager ?Découvrir
Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?
Ghana

Préparer son budget pour un voyage au Ghana

Restaurant à Accra

Le Ghana n'a pas le profil d'un pays pauvre aux tarifs de luxe pour le voyageur, contrairement à d'autres pays africains. Au niveau du budget comme des prestations, c'est un pays "normal" : les prestations touristiques sont accessibles et il n'y a pas, malgré une réelle différence, un fossé infranchissable entre ce que payent les locaux et ce que paie le visiteur.Le billet d'avion et le visa coûtent assez chers, mais pour l'hébergement et la vie courante, le budget à prévoir sera inférieur à celui d'une destination européenne. Alors n'hésitez plus : partez en voyage au Ghana !

Une Afrique accessible, mais pas bon marché

Le Ghana n'est pas le Kenya ni la Tanzanie, aux tarifs de luxe et déconnectés de la vie réelle dans le pays. Pas de prestations astronomiques ; mais pas non plus de voyage pour trois fois rien. Le coût de la vie au Ghana est élevé par rapport aux revenus des habitants ; pour un visiteur étranger et non africain, le tarif augmente encore un peu plus. Il vous faudra donc raisonner pour un budget inférieur à une destination européenne, mais qui ne s'apparente pas non plus à la destination où tout est extrêmement accessible. Et puis il y a la manière de voyager : les prix peuvent être très variables selon la catégorie d'hôtels, de restaurants que vous choisissez, selon que vous voyagez en transport en commun ou en voiture de location avec chauffeur.

Ce qu'il faut prévoir

Pour unvoyage au Ghana, vous aurez à prévoir entre 700 et 1000 € pour un vol aller-retour et les frais de visa. Sur place, il vous faut prévoir l'hébergement : il va d'une dizaine de dollars par nuit pour un motel dans le pays à une centaine de dollars pour un hôtel confortable à Accra. Si vous choisissez une gamme d'hébergement moyenne-supérieure, vous en aurez pour entre 40 et 80 $ par nuit.

Ensuite, vous aurez les restaurants. Vous mangerez très bien pour des budgets assez basiques : entre 5 et 10 $ pour un bon plat. Si vous vous nourrissez en achetant des produits sur les marchés (bananes, ananas, fu-fu), vous vous en tirerez pour très peu d'argent. Quant aux transports en commun, en ville ou dans le pays, ils sont assez bon marché et vous traverserez le pays de long en large pour quelques dizaines de dollars. Si vous voulez louer une voiture (souvent avec chauffeur), il faudra tout de suite augmenter votre budget et compter dans les 100 $ par jour.

Tro-tro à Accra

Marchandage et prix pour les "obruni"

Si certains prix sont fixes (transports, bars, restaurants, hôtels et basiques de magasins), sur les marchés ou ailleurs, tout se marchande, c'est une véritable culture. Et il faut se faire une raison : un "obruni", "blanc étranger", paiera toujours beaucoup plus qu'un local. Il faut pour autant rester dans les limites de la décence : accepter de payer plus, oui, mais pas des prix mirobolants. Donc marchandez (sans exagérer ni rejeter complètement ce qu'on vous propose). Essayez toujours de faire descendre ce qu'on vous propose, au moins de 20 à 30 %, sinon vous paierez trop cher. C'est le cas notamment dans les taxis, qui sont les surtaxes les plus courantes et les plus quotidiennes. Renseignez-vous sur les prix moyens de la prestation et faites en sorte de rester dans la fourchette !

Nicolas Landru
264 contributions
Mis à jour le 30 mars 2016
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage