Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Réserve naturelle Semenggoh Sarawak

Infos pratiques sur Réserve naturelle Semenggoh Sarawak

  • Réserve naturelle / Observation de la Faune / Safari
  • Indispensable
4 / 5 - 2 avis
Comment y aller ?
A 40 min de bus depuis Kuching
Quand partir ?
Entre mars et octobre
Durée minimum
Une demi journée

Avis des voyageurs sur Réserve naturelle Semenggoh Sarawak

Joanna Pallud Grand Voyageur
30 avis rédigés

La réserve naturelle Semenggoh Sarawak est une réserve où il est possible de voir des orangs-outans.

Mon conseil :
Lors de la saison des fruits, en fonction de ce que peuvent trouver les orangs-outans dans la forêt, ils ne viennent pas au "nourrissage". É vitez donc de visiter la réserve entre novembre et février.
Mon avis

Lors d'un voyage en Malaisie, je me suis arrêtée quelques jours à Kuching.   A partir de cette ville, j'ai pu visiter la réserve naturelle Semenggoh Sarawak. Depuis le centre-ville de Kuching, un bus m'a déposée directement devant l'entrée. Il y a plusieurs départs mais un seul permet d'assister au nourrissage du matin. Le ticket d'entrée permet d'assister aux deux nourrissages (matin et après-midi). Comme la réserve est moins connue que celle de Sepilok, il y a moins de monde.

Il n'est pas garantie de voir des orangs-outans car ils sont en semi-liberté. Le matin, j'ai eu la chance d'en voir un. Le ranger pose des fruits sur une plateforme et l'orang-outan est venu se servir. La facilité qu'ils ont a se déplacer est vraiment impressionnante. L'après-midi, juste avant de se rendre au nourrissage, une grosse pluie s'est abattue sur le centre. Je n'ai donc rien vu...

Arthur Joffrin Grand Voyageur
45 avis rédigés

Pour les familles ou les amoureux d’animaux, cette réserve sauvage permet d’approcher quelques uns des derniers orangs-outans vivant à l'état sauvage. 

Mon conseil :
Des jumelles ou un zoom performant seront bien utiles pour immortaliser et admirer ces gros singes parfois hauts dans les arbres.
Mon avis

L’île de Bornéo est l’un des derniers endroits au monde où il est possible de rencontrer des orangs-outans, malheureusement menacés d’extinction. En effet, la destruction à outrance de la forêt primaire,  (principalement pour la plantation d’immenses cultures d’huile de palmes) est la cause première d’une diminution drastique de ces gros singes. Aujourd’hui, il est devenu bien difficile d’avoir la chance de les croiser à l’état sauvage et la réserve naturelle de Semenggoh apparaît comme une deuxième chance.   

Depuis Kuching, j'ai donc atteint ce centre responsable, proposant aux touristes deux rendez-vous quotidiens, (un par demi-journée), à l'heure où de la nourriture leur est proposée, à proximité d'une plateforme d'observation. Bien que ces dons culinaires rendent ces primates semi-sauvages, ils vivent tout de même  dans leur milieu naturel et de manière totalement libre (l’opportunité de les observer n’est donc pas garantie). 

Pour ma part, j’ai pu voir deux jeunes orangs-outansen plein repas, avant d’avoir la chance d’admirer une mère se balancer de branches en branches à une vingtaine de mètres de hauteur, avant de se restaurer, elle… et son petit accroché à son ventre ! 

La réserve naturelle Semenggoh Sarawak proposant cette offre responsable qui combine attraction touristique et respect et liberté animale, permet donc d'agrémenter un voyage en Malaisie.

Circuits et séjours Réserve naturelle Semenggoh Sarawak