Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

A la découverte des îles de la côte ouest

La côte ouest dévoilent trois îles singulières à découvrir absolument. Elles ont chacune une identité propre et offriront aux voyageurs de multiples possibilités. Si vous avez envie de farniente sur des plages populaires ou au contraire plus intimistes, ou bien de vous imprégner de la culture du pays, mettez le cap sur les îles de la côte ouest.

Pangkor, l'île secrète

La petite Pangkor, Belle Ile en malais, porte bien son nom. Discrète et secrète, cette île située à quelques encablures de la côte, dans l'état du Perak, est pourtant l'une des plus belles du pays. Absente de la plupart des itinéraires classiques, l'île de Pangkor a plus d'une corde à son arc pour ravir les voyageurs en quête de tranquillité et de farniente. Il existe plusieurs belles plages sur la côte ouest, les plus sauvages se trouvant au nord de l'île. Pangkor offre de nombreuses possibilités de randonnées à travers la jungle, mais mieux vaut se faire accompagner d'un guide. A l'est de l'île, on appréciera le charme authentique des petits villages de pêcheurs sur pilotis à visiter à l'heure du retour de la pêche.

Penang, l'autre perle de l'Orient

A la fois fascinante, captivante et contrastée, l'île de Penang porte bien son surnom de perle de l'Orient. Georgetown est une ville absolument incroyable, romantique et vivante. Sa vieille ville, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, figure parmi les endroits à ne pas manquer en Asie du sud est. Vous adorerez flâner dans ses ruelles colorées et découvrir son architecture typique parfaitement conservée. La ville offre une concentration hallucinante de temples et de bâtiments religieux, témoins de la riche histoire de cette ville cosmopolite. Et c'est parait-il à Penang que l'on mange le mieux dans toute la Malaisie. L'île abrite également le temple Kek Lok Si, véritable emblème du pays. Ce gigantesque ensemble de temples, l'un des plus grands d'Asie, culmine sur les hauteurs de la ville de Georgetown.

La côte ouest de l'île est parsemée de villages de pêcheurs et de petites plages qui ne manquent pas d'attraits. Dans la campagne, vous découvrirez des hameaux oubliés des visiteurs étrangers. L'île offre également une multitudes d'initiatives écotouristiques permettant un voyage à la rencontre des pêcheurs, des agriculteurs ou des artisans locaux.

Dans les rues de Penang

Langkawi, l'île effervescente

La plus grande des îles de Malaisie est située à l'extrême nord de la côte ouest, à quelques kilomètres de la frontière avec la Thaïlande. Cet archipel autrefois paradisiaque s'est vu envahir ces dernières années par des complexes hôteliers luxueux, pour répondre à la demande toujours plus pressante des touristes venant en masse visiter l'île. Son littoral s'en trouve aujourd'hui presque défiguré en plusieurs endroits, tant l'urbanisation a été importante ces dix dernières années.

L'île garde encore quelques attraits, mais plutôt à l'intérieur de l'île. Les voyageurs au budget modeste devront se contenter de l'hystérique plage de Cenang qui concentre un nombre incroyable d'hôtels et de restaurants. Il reste quelques belles plages comme Pantai Kok et Tanjung Rhu où il est compliqué de trouver un hébergement bon marché.

Pour vraiment découvrir Langkawi, mieux vaut s'aventurer dans l'intérieur de l'île, rurale et sauvage qui offre de nombreuses activités. Découverte de l'artisanat local, ballade dans la jungle où baignade dans des piscines naturelles au pied d'impressionnantes cascades.

Paul Engel
84 contributions
Mis à jour le 11 août 2015
Expérience ajoutée !
Vous pouvez ajouter d'autres expériences à votre projet avant de le transmettre à une agence locale
Voir mon projet de voyage