Où partir ?
  • Avec qui partir ?
  • Quelle activité ?
  • Quelle période ?
  • Quel style de voyage ?

Les peintures rupestres San au Matobo National Park

Voici l'héritage de plus de 3000 peintures du peuple originel du Zimbabwe, les San, qui vivait ici depuis le pré-âge de pierre mais qui a peint ces scènes de vie il y a entre 5 000 et 10 000 ans .

Le Matobo National Park près de Bulawayo est connu pour ses points de vue spectaculaires, ses rochers de granit dressés baptisés kopjes, son parc animalier pour faire un safari qui compte notamment des rhinos blancs, mais aussi pour ses grottes riches en peintures rupestres dessinées par les San. Si au total il en recèle plus de 3000 (!), on peut en admirer quelques unes très bien conservées dans une dizaine de grottes. Le parc est classé au Patrimoine mondial de l'Unesco

Cette visite est totalement fascinante. Quand on arrive à pied dans la brousse, il faut en général marcher 5 à 10 minutes pour atteindre les différentes grottes. On se sent comme le premier explorateur du lieu, tant il y a peu de touristes (vous êtes seul) et aucune protection des œuvres. 

Les San, ancêtres des Bushmen

Le peuple San vivait dans des grottes comme nos hommes préhistoriques, de chasse, pêche, cueillette. Ce sont les ancêtres des Bushmen qui vivent en Afrique australe depuis toujours (pour preuve les ossements et objets datant de 300 000 ans av JC !) qui ont réalisé ces peintures il y a entre 5000 et 10 000 ans au Lesotho, en Namibie, en Afrique du sud et au Zimbabwe. Les San peuplaient toute cette partie du continent avant l'invasion des Batous, peuple africain de langue Ngoni (plus foncés et plus robustes) venus de la région des Grands lacs (Tanzanie).

Les conseils avant la visite

Choisissez bien votre guide - un guide officiel donc - soit à Bulawayo soit à l'entrée du parc, pour que vous puissiez sur place recueillir des informations intéressantes sur la signification des peintures (et pas juste un guide géographique !). A vous de respecter ces lieux incroyables car il n'y a aucune structure de protection sur place : pas de flash, ne touchez pas les peintures bien sûr, au risque de les abîmer... Prenez une lampe de poche pour bien les observer.

La Grotte d'Inanke comparable à Lascaux

La plus spectaculaire est la Inanke Cave, la plus riche en dessins, mais accessible en 3 h de randonnées depuis Toghwana Dam (ça se mérite !). Le mur est totalement tapissée de blanc, jaune, ocre, rouge, marron, d'animaux en tout genre (girafes, élans, koudous, autruches...), mais aussi de formes abstraites qui ont une signification inconnue aujourd'hui. Certains expert comparent cette grotte à Lascaux pour sa beauté... Arriver ici vous laisse sans voix, d'autant plus qu'il n'y a que vous et votre guide ! 

La visite des autres grottes accessibles

La plus connue est la Bambata Cave, à l'ouest du parc national. On peut y distinguer très clairement des éléphants, girafes, sassabis (antilopes), mangoustes et phacochères, qui peuplaient la savane à cette époque. 

En voiture, d'autres sites sont plus accessibles, comme la Nswaguti Cave (qui compte de beaux éléphants, girafes et koudous), ou la Popongwe Cave, mais ici les dessins ont été dégradés par une tentative de conservation (une couche d'huile qui a tout abîmé, quel dommage !). Sur ce site ont été découverts près de 40 000 outils en pierre taillée (silex notamment), des foyers de feu et des fragments d'os humains, mais aussi des carapaces de tortues. Finalement, si vous voulez en voir davantage, demandez à votre guide qui en connait sans doute beaucoup d'autres. 

Camille Griffoulieres
225 contributions
Mis à jour le 18 mars 2016